Home / A la une / Trophée Airtel : un titre sans honneur

Trophée Airtel : un titre sans honneur

Image d’illustration

Encore une fois, la lutte nous gratifie d’un spectacle désolant.

Finale de la 3ème édition Airtel, la finale opposait Lawali Dan Tela à Zakirou Zakary. Une finale alléchante tellement les deux lutteurs avaient été impériaux tout au long de leur parcours. Une finale opposant deux générations, Zakirou avec Aibo les deux feux follets des arènes et Dan Tela de la vieille génération finaliste on se rappelle de l’édition de Tahoua c’était face à Yahaya Kaka à l’époque.

Malgré tout, la montagne avait accouché d’une souris. Tout se passait bien jusqu’au moment où Zakirou soulevait hors de l’aire du combat, après sifflet de l’arbitre, Dan Tela et le terrassa avec violence, le blessant du coup à l’épaule droite.

Pas de sanction pendant près d’une heure de temps malgré la réclamation de l’entraîneur de Dan Tela, avant que le jury le donne la victoire à Zakirou demandant pourtant de partager l’enveloppe et donner la coupe à Zakirou. Quelle décision !

Stupeur dans l’arène et chez les téléspectateurs. Malgré qu’il ait enfreint le code, Zakirou s’en sort sans aucune sanction, le jury se révèle encore une fois par son indécision et son incompétence. Une fois encore la lutte perd en crédibilité et nécessite plus que jamais des réformes en profondeur.

Pour sa part, il est clair que Zakirou a manqué de fair-play, de discipline et a gagné un trophée sans gloire.

 

Dandoua Amadou Roufaï

Ceci pourrait vous interesser

Retrait des forces américaines du Niger : Vers la fin de l’influence occidentale au sahel

Le 16 mars dernier, le gouvernement de la République du Niger dénonçait les accords militaires ...