Home / A la une / Terrorisme : Les FDS neutralisent plusieurs terroristes dont deux (2) chefs sur les théâtres des opérations

Terrorisme : Les FDS neutralisent plusieurs terroristes dont deux (2) chefs sur les théâtres des opérations

Dans leur bulletin hebdomadaire en date de ce jeudi 13 juillet 2023, les Forces de Défense et de Sécurité ont exhibé leur moisson de cette semaine qui s’achève. Du Nord en passant par l’Est et l’Ouest et centre du pays, sur tous les fronts, les soldats ont mené des actions qui ont permis soit d’appréhender et/ou de neutraliser les ennemis qui perturbent la quiétude sociale des populations.

Au niveau de la Zone de défense n°8, de Dirkou, les FDS ont fait échouer une tentative de vol à main armée dans le secteur des Dunes 400 suivie d’une saisie de trois (3) véhicules enlevés et un autres véhicule des ravisseurs ainsi que plusieurs munitions.

La grosse prise de la semaine provient surtout des éléments de la force NIYA située dans la partie ouest du Niger frontalière du Burkina Faso et du Mali. Sur ce front, une opération mixte constituée des éléments français et Nigériens a permis d’appréhender sept (7) terroristes parmi lesquelles deux chefs terroristes activement recherchés par le Burkina Faso et qui semaient la terreur dans la zone dite de trois (3) frontières. Cette opération a permis également de détruire huit (8) motos.

Sur le front Est, le bulletin hebdomadaire des Forces de Défense et de Sécurité évoque l’arrestation d’un trafiquant de drogues et son complice ainsi que l’interpellation de cinq (5) ravitailleurs terroristes dont une (1) femme ayant acheminé 46 bidons de 25 litres d’essence et cinq (5) bidons de 25 litres d’huile de cuisson.

Au niveau des opérations SHARA dans la région de Tahoua et FARAOUTA BUSHIYA dans la région de Maradi, quelques agressions ont été enregistrées suite  auxquelles, d’ailleurs, les FDS ont fini par prendre le dessus. C’est ainsi qu’au niveau de la localité de TILEMCES, un élément a été pris à parti par les ennemis occasionnant un (1) mort et deux (2) blessés.

Dans la région de Maradi, c’est un détachement de l’opération FARAOUTA BUSHIYA qui a été pris pour cible par des bandits armés. La réaction énergique des FDS a mis en déroute l’ennemi qui dans sa fuite a abandonné (1) moto et une (1) mitrailleuse.

Depuis plusieurs semaines maintenant, il est observé une tendance favorable aux Forces de Défense et de Sécurité qui engendrent des lourdes pertes à l’ennemi.

 

Ibrahim Moussa  

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...