Home / A la une / Sommet Etats-Unis/Afrique sur les Affaires : Vendre la destination Niger aux investisseurs

Sommet Etats-Unis/Afrique sur les Affaires : Vendre la destination Niger aux investisseurs

Le Président de la République Mohamed Bazoum montant le Mont Greboun à Destination de Gaborone

Une importante délégation conduite par son Excellence le Président de la République Mohamed Bazoum est en route pour Gaborone, capitale du Botswana pour prendre part au 15ème Sommet Etats-Unis – Afrique sur les Affaires dont les travaux débutent à partir de ce mardi 11 et, ce, jusqu’au 14 juillet 2023.

 

La rencontre Organisée par le Corporate Council on Africa (CCA) en partenariat avec la Présidence de la République du Botswana, accueillera à Gaborone plus de 1000 participants, parmi lesquels, six (6) chefs d’État et de gouvernement ainsi que des ministres de près de 25 pays africains et une délégation d’une cinquantaine d’officiels du gouvernement américain.

 

Ce 15ème forum placé sous le thème « Accroître la valeur de l’Afrique dans les chaînes de valeur mondiales », va servir de tribune pour les responsables africains et américains d’un côté et de l’autre entre les investisseurs des deux camps qui auront des échanges dans des domaines d’action prioritaires tels que l’agroalimentaire, la finance, l’énergie, la santé, les infrastructures, les Technologies de l’Information et de la Communication et les industries créatives.

Présent au sommet en tant qu’invité spécial, le Président de la République Mohamed Bazoum profitera de cette tribune pour vendre la destination Niger comme il le fait d’ailleurs à chacune de ses sorties à l’extérieur.

Depuis son accession à la magistrature suprême, le Président de la République Mohamed Bazoum a fait de la « Destination Niger » sa priorité surtout que le pays dispose d’innombrables atouts. Les indicateurs économiques sont désormais au vert avec un taux de croissance attendu à 11.8% en 2024, une pression inflationniste contenue avec un taux inférieur à la norme de 3 % de l’UEMOA ; de même, la situation des finances publiques devrait également se consolider avec une hausse significative des recettes publiques tirées de l’exploitation pétrolière et un niveau de dette viable.

Les dernières offensives du genre du Président de la République remontent à ses participations remarquées au 1er Sommet sur l’énergie en Afrique en septembre 2022 à Houston, au deuxième Sommet des Dirigeants Etats-Unis – Afrique de Washington tenu du 13 au 15 décembre 2022 ou à la rencontre sur le Nouveau Pacte Financier Mondial en juin dernier à Paris.

Pour rappel, le commerce entre les États-Unis et l’Afrique subsaharienne a atteint 44,9 milliards de dollars en 2021, soit une augmentation de 22% par rapport à 2019.

Au cours des 30 années d’existence du CCA, le Sommet a réuni des investisseurs, des entrepreneurs, des financiers et des responsables gouvernementaux d’Afrique, des États-Unis et d’ailleurs pour forger des partenariats, discuter des défis, trouver des solutions et étendre les investissements existants sur les marchés américains et africains.

Depuis le premier sommet en 1997, le CCA a accueilli 46 chefs d’État et 1 000 participants en moyenne de 40 pays à chaque sommet. Sur les 13 derniers sommets, le Botswana sera le cinquième pays africain à l’accueillir sur le continent en 2023. Les hôtes des rencontres précédentes sont l’Afrique du Sud – 2007, l’Éthiopie – 2016, le Mozambique – 2019 et le Maroc – 2022.

Le Sommet des affaires États-Unis-Afrique a eu lieu tous les deux ans à partir de 1998 en alternance entre les États-Unis et l’Afrique.

Source : Service communication de la Présidence

 

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...