Home / A la une / Réunion des Ministres des Affaires Etrangères de l’AES à Niamey : Vers l’opérationnalisation de la confédération des États du Sahel

Réunion des Ministres des Affaires Etrangères de l’AES à Niamey : Vers l’opérationnalisation de la confédération des États du Sahel

Les trois ministres des affaires étrangères lors de la réunion

Du 16 au 17 mai 2024, Niamey la capitale du Niger a accueilli la réunion des Ministres des Affaires Etrangères des États du Sahel (AES). La rencontre a enregistré la présence des Ministres des Affaires Etrangères du Mali M. Abdoulaye Diop, de son homologue du Burkina Faso M. Karamoko Jean Marie Traoré et le Ministre Bakary Yaou Sangaré de la République du Niger.

Après des réunions et autres consultations qui se sont déroulées à Ouagadougou et Bamako, c’est le tour de Niamey d’organiser l’une des importantes réunions dans le cadre de la mise en place effective des instances de l’Alliance des Etats du Sahel.

Un seul point était à l’ordre du jour des assises de Niamey à savoir : la finalisation des projets de textes relatifs à l’institutionnalisation et l’opérationnalisation de la Confédération « Alliance des Etats du Sahel » (AES).

A l’issue de cette rencontre de deux jours, les chefs de la diplomatie des trois (3) pays se sont félicités sur plusieurs points notamment, la création par les autorités nigériennes du Comité National chargé de l’opérationnalisation de la Confédération de l’AES, la proposition du Burkina Faso d’élaborer un ensemble des directives en vue d’une meilleure coordination de leurs actions diplomatiques, l’initiative malienne de conduire des réflexions en collaboration avec les autres pays, pour élaborer une stratégie de communication de l’AES.

Dans le cadre de l’opérationnalisation de la Confédération AES, les ministres ont convenu d’impliquer la diaspora à travers leurs missions diplomatiques à l’opérationnalisation de ladite confédération.

La réunion de Niamey a été sanctionnée par la finalisation de l’avant-projet du Traité portant création de la Confédération de l’AES, le projet de communiqué final et le projet de Règlement intérieur du Collège des Chefs d’État.

La rencontre des chefs de la diplomatie des pays de l’Alliance des États du Sahel (AES) a été précédée par celle des hauts fonctionnaires, le 16 Mai 2024 à Niamey.

Cette réunion qui s’est tenue en prélude à la rencontre des Ministres des Affaires Étrangères, s’est naturellement penchée sur l’avant-projet du traité qui crée la confédération de l’AES.

La rencontre de Niamey qui s’est achevée le 17 mai 2024 a jeté les bases de la création de la confédération des États du Sahel.

Pour rappel, c’est le 16 septembre 2023, que le Mali, le Burkina Faso et le Niger ont créé l’Alliance des États du Sahel (AES) à Bamako en république du Mali.

Les trois pays avaient annoncé leur retrait de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en janvier 2024.

A moins d’un an de sa création, l’Alliance des États du Sahel (AES) est en train de prendre son envol avec la mise en place progressive de ses instances de prise de décision.

 

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Coopération Niger/Unicef : La nouvelle représentante résidente de l’Unicef présente ses lettres de créance

Le Ministre des Affaires Étrangères de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur M. Bakary ...