Home / A la une / Retrait des soldats français du Niger: Un contingent de 49 militaires donne le top départ!

Retrait des soldats français du Niger: Un contingent de 49 militaires donne le top départ!

Image d’illustration

C’est désormais chose faite. Le top départ des soldats français du Niger est donné à partir de ce mardi 10 octobre 2023.  49 d’entre eux, stationnés à la base militaire de Oualam, quittent le Niger pour une nouvelle destination. Ce départ déclenché  plutôt que prévu est le résultat du combat  mené ces deux (2) derniers mois par les citoyens nigériens, qui ont fait du retrait des troupes françaises une priorité.

Lancée le 30 juillet 2023 avec une manifestation devant l’Ambassade de France à Niamey, la lutte pour le retrait des troupes françaises a finalement donné ses fruits à la grande satisfaction des manifestants qui, nuit et jour se sont fortement mobilisés pour bouter les 1500 voire 3000 soldats hors des frontières du Niger. Pour cette cause noble, les Nigériens ont bravé le soleil, la pluie, le vent et aussi  sans tenir compte de l’énergie et des moyens qu’ils ont déployés pour voir ce jour arrivé.

49 sur 3000 soldats,  c’est insignifiant certes mais aussi c’est aussi beaucoup car c’est avant tout le déclic de la défaite de l’impérialisme face à la détermination du peuple nigérien, qui malgré l’entêtement des autorités françaises a fait fléchir le Président français Emmanuel Macron, qui a finit par céder en rappelant ses troupes et son ambassadeur.

Appel au calme et à la vigilance

Satisfaites de la détermination et de l’engagement du peuple nigérien qui est loin de faire défaut jusqu’à la victoire finale, c’est-à-dire, jusqu’au  retrait du dernier soldat français, les autorités nigériennes ont dans un communiqué attiré l’attention des populations sur la conduite à tenir lors de passage des convois, le long des localités traversées sur leur chemin qui va les conduire jusqu’ au Tchad.

Cet appel vaut son pesant d’or sachant que la France cherche un bon prétexte  pour agir surtout qu’elle l’a pas eu, lors des manifestations à la place de la résistance (Rond-point Escadrille) et à la devanture de son ambassade, là aussi,  si la France n’a pas pu réagir, c’est suite au respect strict des consignes données par les mêmes autorités.

Refusant l’itinéraire choisi par les français qui veulent passer par le Bénin, les autorités nigériennes savent à quel point les soldats sont sur les nerfs d’où la nécessité pour les populations d’éviter toutes les provocations.

L’opération du retrait entamée ce mardi 10 octobre 2023 va se poursuivre jusqu’à la fin de l’année avec le départ du dernier soldat français du Niger.

Après le Mali en 2022, le Burkina Faso en 2023, c’est le tour du Niger de chasser les troupes françaises de son territoire la même année.

Ibrahim Moussa

 

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...