Home / A la une / Réhabilitation et extension du périmètre irrigué de Kassama (commune d’Albarkaram) : La mise en œuvre du Programme Grande Irrigation (PGI) commence dans le Damagaram

Réhabilitation et extension du périmètre irrigué de Kassama (commune d’Albarkaram) : La mise en œuvre du Programme Grande Irrigation (PGI) commence dans le Damagaram

Le Ministre Colonel Mahaman Elhadji Ousmane prononçant son discours

Le ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, Colonel Mahaman Elhadji Ousmane a lancé officiellement les travaux de réhabilitation et d’extension du périmètre irrigué de Kassama dans la région de Zinder, ce jeudi 23 mai 2024.

L’évènement s’est déroulé en présence du gouverneur de la région de Zinder, colonel Issoufou Labo, du Directeur Général de l’Office National des Aménagements Hydro-Agricoles (ONAHA), le lieuteat-colonel Abdoulbaki Gambobo et plusieurs autres invités parmi lesquels, les staffs des différents services concernés.

Zinder sur le chemin de la souveraineté alimentaire durable

Après Niamey et Diffa respectivement en mars et avril 2024, c’est le tour de la région de Zinder d’accueillir le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, Colonel Mahaman Elhadji Ousmane, le jeudi 23 mai 2024, dans sa mission de faire renaitre les aménagements hydro-agricoles et par ricochet booster la production des céréales à travers les huit (8) régions du pays.

Kassama situé dans la commune rurale d’Albarkaram dans le département de Damagaram Takaya, verra très bientôt ses périmètres irrigués réhabilités et agrandis à la faveur du Programme Grande Irrigation (PGI) initié par les autorités de la transition sous l’impulsion du Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la patrie, Chef de l’Etat, le général de Brigade Abdourahamane Tiani.

Mini barrage de Toumbala

Plongé actuellement dans un état de dégradation avancé, le périmètre irrigué de Kassama verra sa superficie augmentée passant de 65 à 100 hectares grâce à un financement sur fonds propre de l’État à hauteur de 950 millions de FCFA. Ces travaux de réhabilitation et d’extension créeront 1485 emplois directs et 1686 emplois indirects.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Élevage lançant officiellement les travaux

Devant les populations de Kassama, le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, Colonel Mahaman Elhadji Ousmane a rappelé les biens fondés du Programme Grande irrigation. « Le Programme Grande Irrigation ambitionne à terme, la production locale d’au moins la moitié des besoins céréalières de base de notre pays à travers la mise en œuvre de 39.700 hectares de périmètres irrigués publics. »

Chargé de mise en œuvre des travaux, l’ONAHA entend finir les travaux dans le délai prescrit afin de permettre aux exploitants de disposer du périmètre dans sa nouvelle dimension avant les prochaines cultures de la saison sèche. A cet effet, les techniciens de l’ONAHA seront appuyés par la direction générale du génie rural, qui a pris toutes les dispositions pour fournir les plans d’exécution et les descriptions nécessaires pour la conduite des travaux, a rassuré le Colonel Mahaman Elhadji Ousmane.

Aux travaux du périmètre de Kassama, s’ajouteront ceux de l’aménagement de 400 hectares de nouveaux périmètres irrigués dans la région de Zinder pour lesquels les études techniques sont en cours, a expliqué le Ministre de l’agriculture et de l’élevage.

En marge du lancement des travaux de réhabilitation du périmètre de Kassama, le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage a visité le mini barrage de Toumbala dans la commune de Gafati avec un volume d’eau utile pour l’irrigation de plus de 5 millions de m3 d’eau et une superficie exploitable de 413 hectares et la mare de Faki.

Au titre de l’année 2024, le Programme Grande Irrigation prévoit au titre du contrat plan pluriannuel avec l’Office National des Aménagements Hydro-Agricoles (ONAHA), la réalisation de 2000 hectares de nouveaux aménagements et la réhabilitation de 2000 hectares d’aménagements existants. Et c’est toutes les régions qui sont concernées.

Une vue de la logistique  de l’ONAHA

A l’allure où vont les choses, en lançant officiellement chaque mois les travaux de réhabilitation des périmètres irrigués dans une région donnée du pays, le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, Colonel Mahamane Ousmane est déterminé à booster la production céréalière au Niger, gage d’une marche inexorable vers l’autosuffisance alimentaire durable.

 

 

Ibrahim Moussa    

Ceci pourrait vous interesser

Coopération Niger/Unicef : La nouvelle représentante résidente de l’Unicef présente ses lettres de créance

Le Ministre des Affaires Étrangères de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur M. Bakary ...