Home / A la une / Production et desserte en énergie électrique : 30 Mégawatts de plus pour Niamey et ses environs

Production et desserte en énergie électrique : 30 Mégawatts de plus pour Niamey et ses environs

Le Président de la République Mohamed Bazoum (bonnet rouge) coupant le ruban

Confronté à une dépendance énergétique depuis des années, le Niger continue la diversification de ses sources d’énergie afin de répondre à la demande croissante de cette denrée indispensable pour améliorer des conditions de vie des populations et booster le développement.

Dans cette quête effrénée du courant électrique, le pays a inauguré ce mercredi 5 juillet 2023 sa 1ère centrale solaire d’une capacité de 30 Mégawatts. Une production qui va permettre d’atténuer les souffrances des populations de la capitale et ses environs qui ont connu ces derniers jours, des délestages suite à la chute des pylônes sur la ligne d’interconnexion Birni Kébbi-Niamey.  

Des délestages qui ont fait réagir le Président de la République Mohamed Bazoum en visitant les installations de la nouvelle infrastructure : « je voudrais dire à mes compatriotes qui viennent de souffrir énormément de la rupture du courant liée aux pylônes qui ont été défectueuses sur la ligne à partir du barrage de Kaindji, que ces genres de situations seront totalement réduites à partir du 25 août de cette année lorsque cette centrale va fonctionner », a indiqué le Chef de l’Etat.

Le 25 août 2023, date du démarrage de ladite centrale, ils seront 70.000 foyers soit environ 500.000 personnes qui verront leur accès à l’électricité amélioré grâce à la centrale solaire, Gorou Banda 1, la 1ère du genre mais qui ne sera pas certainement la dernière comme l’a souligné le Ministre d’Etat, Ministre de l’Energie et des Energies Renouvelables M. Ibrahim Yacouba, qui a annoncé la création d’une 2ème centrale solaire sur le même site dans un avenir très proche.

La centrale solaire qui a coûté 20 milliards de F CFA a été financée par l’Etat du Niger, l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Union Européenne. Le haut-représentant de l’Union Européenne aux Affaires Etrangères et vice-président de la commission de l’UE, M. Joseph Borell présent à la cérémonie a magnifié les potentialités dont regorge le Niger en matière des énergies renouvelables.  Il a énuméré comme potentialités et atouts « le Soleil et l’espace »

Le Chef de l’Etat Mohamed Bazoum visitant la centrale solaire

L’Ambassadeur de la France au Niger Sylvain Itté a pour sa part salué l’exemplarité de la coopération entre le Niger, la France et l’Union Européenne qui se matérialise une fois de plus avec la construction de la centrale solaire Gorou Banda 1. Il a par la suite félicité la NIGELEC et les entreprises françaises qui ont travaillé sur le chantier ces 24 derniers mois.

Dans la recherche de solutions pour aller vers une indépendance énergétique à l’horizon 2035, le Niger est sur plusieurs chantiers parmi lesquels, le barrage de Kandadji, la seconde centrale solaire Gorou Banda 2, la centrale hybride d’Agadez, le projet HASKE…, en ce qui concerne la politique énergétique à l’interne.

Sur le plan régional, le pays multiplie également les initiatives avec la construction de la ligne Nigeria-Zabori dans le cadre du projet d’interconnexion en Afrique de l’Ouest de la CEDEAO.

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...