Home / A la une / Niger/Nigeria : le Président Mohamed Bazoum a pris part à la cérémonie de la mise en service de Dangote Oil Refinery

Niger/Nigeria : le Président Mohamed Bazoum a pris part à la cérémonie de la mise en service de Dangote Oil Refinery

Sur invitation de son homologue de la République Fédérale du Nigeria Muhamadu Buhari, le Président de la République Mohamed Bazoum a assisté en compagnie de ses pairs du Ghana, Togo, Sénégal et un représentant du gouvernement tchadien, à la mise en service de la raffinerie construite par le richissime homme d’affaire nigérian, Aliko Dangote.

 

Construite sur une superficie de 2635 hectares dans la zone franche de Lekki (Lagos), ce mastodonte a coûté la bagatelle somme de 18,5 milliards de dollars. C’est un projet pharaonique à travers lequel, 1100 kilomètres de pipelines sous-marins ont été posés pour relier le delta du Niger riche en pétrole au complexe industriel. Il est attendu une production de 650.000 barils par jour, ce qui fera de la raffinerie Dangote, la plus grande en Afrique. Sa construction va engendrer plus de 100.000 emplois directs et indirects, a mentionné le gouverneur de l’État de Lagos.

 

En mettant en service la raffinerie, le Président sortant du Nigeria Muhamadu Buhari a qualifié le projet d’une « étape noble » qui va sûrement apporter une nouvelle donne pour le marché des produits pétroliers non seulement au Nigeria mais pour l’ensemble du continent africain.

« Une fois que notre usine sera entièrement mise en service, nous prévoyons qu’au moins 40 % de la capacité sera disponible pour l’exportation, ce qui se traduira par une importante entrée de devises étrangères dans le pays », a déclaré Aliko Dangote.

Grand producteur du pétrole brut depuis plusieurs décennies, le Nigeria est obligé d’importer du pétrole raffiné pour satisfaire sa consommation intérieure.

Une autre préoccupation des autorités nigérianes, reste et demeure la question de la subvention qu’apporte le gouvernement fédéral au secteur pétrolier depuis belles lurettes. Cette subvention fait aujourd’hui couler beaucoup d’encre et de salive faisant partie des dossiers brulants que le Président Muhamadu Buhari compte laisser à son successeur Bola Ahmed Tinibu.

Le Président Mohamed Bazoum (bonnet rouge)

L’avènement de la raffinerie Dangote ne réduira pas certes le prix des produits pétroliers mais pourrait offrir au gouvernement l’occasion de supprimer les subventions coûteuses et de remédier aux pénuries de revenus, ont indiqués plusieurs experts.

Le Nigeria échange du brut d’une valeur de plusieurs milliards de dollars contre de l’essence qu’il subventionne ensuite pour son marché intérieur.

En plus du pétrole, le complexe industriel va également produire environ 2 milliards de tonnes d’engrais avec une production de 3 millions de tonnes par jour.

Signalons de cette cérémonie de la mise en service de la raffinerie Dangote intervient à une semaine de passation des charges entre le Président Muhamadu Buhari qui a passé huit (8) ans à la tête du pays le plus peuplé d’Afrique et son successeur Ahmed Bola Tinibu, vainqueur de la présidentielle du 25 février 2023.

 

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...