Home / A la une / Niamey : une manifestation de soutien au CNSP s’achève devant l’Ambassade de France

Niamey : une manifestation de soutien au CNSP s’achève devant l’Ambassade de France

Une vue des manifestants à la place de la contestation

Après sa prise de pouvoir par la force, le mercredi 26 juillet 2023, le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) vient de bénéficier d’une manifestation de soutien de la part des populations de Niamey. Organisée de manière spontanée, la manifestation se tenait au même moment que se déroulait à Abuja au Nigeria, un sommet extraordinaire de la CEDEAO sur le Niger. Une manière pour les manifestants de dire à l’organisation communautaire que le CNSP a le soutien du peuple nigérien.

Cette marche organisée par le M 62 est intervenue à un moment où les nouvelles autorités ont pourtant interdit toutes manifestions publiques sur toute l’étendue du territoire national du Niger.

 

Commencée vers 9 heures, la manifestation a drainé plusieurs personnes et était retransmise en direct sur les ondes de la télévision nationale puis commentée par des journalistes.

Les manifestants qui se sont donnés rendez-vous à la place de la concertation, lançaient des slogans tels que ‘’ Soutien au CNSP, la France dégage’’…, une manière pour eux de prouver à l’opinion nationale et internationale que les putschistes ne sont pas seuls et que la France est avertie surtout face à ce qui se qui raconte par rapport à sa participation pour une intervention militaire imminente à Niamey pour ramener l’ordre constitutionnel après le coup d’Etat du 26 juillet 2023.

Après quelques discours prononcés par des manifestants pour dire qu’ils sont d’accord avec les raisons avancées par les putschistes pour prendre le pouvoir, les organisateurs de la marche, ont demandé à la foule de marcher jusqu’à l’ambassade de France pour manifester pacifiquement et montrer à l’ancienne puissance coloniale, leur souhait de voir cette dernière cesser ses s’immixtions dans les affaires intérieures du Niger et qu’elle quitte même le pays.

Une fois devant la représentation diplomatique de la France, les organisateurs ont eu du mal à contrôler les manifestants qui ont commencé à jeter des pierres sur le mur de l’ambassade. Devant la persistance des manifestants à vouloir coûte que coûte causer des dégâts, les français ont fait usage du gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. Heureusement que la situation a été très vite maitrisée avec l’intervention de certains responsables du CNSP qui ont pu calmer la foule.

Lors de cette manifestation, une vidéo montrant une personne en train d’être molestée a fait le tour des réseaux sociaux. Cette dernière a été pris à partie, parce qu’il a posé un acte jugé comme provocateur par ses agresseurs.

Ce qui a surtout surpris les citoyens lors de cette manifestation, c’est surtout son caractère ‘’illégal’’ ,  car elle a été organisée à un moment où le ministère de l’intérieur a annoncé l’interdiction de toutes manifestations publiques, jusqu’à nouvel ordre, alors qu’aucun communiqué n’a été porté à la connaissance du public pour lever cette interdiction.

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...