Home / A la une / Mise en œuvre du projet AICS d’électrification photovoltaïque : Mission d’échanges, de formation et de collecte des données

Mise en œuvre du projet AICS d’électrification photovoltaïque : Mission d’échanges, de formation et de collecte des données

Entretien avec le vice-maire de tamaské

Du 10 au 28 Août 2023, l’Agence Nigérienne de Promotion de l’Electrification en milieu Rural (ANPER) a conduit une mission d’échanges, d’information et de collecte de données dans les départements d’Illéla et Keita. Cette mission entre dans le cadre des activités du Projet d’Electrification Rurale Photovoltaïque dans les Départements de Keita-Illéla, financé par l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS).  

L’objectif de cette mission vise d’une part l’identification physique et la détermination des caractéristiques géographiques de différentes infrastructures concernées dans les villages cibles du projet et d’autre part informer toutes les parties prenantes sur les missions de l’ANPER et sur l’importance du projet.

Les communes de Tajaé, Illéla et Badaguichiri (département d’Illéla) et celles de Keita, Garhanga, Ibohamane et Tamaské (département de Keita), sont concernées par le projet.

entretien avec le maire de la Commune d’illéla

Les rencontres d’échanges et d’information ont ciblé aussi bien les directeurs départementaux de l’éducation et de la santé que les différents maires des communes ci-dessus mentionnées. Elles ont été centrées sur les objectifs du projet et les résultats attendus. La mission s’est également entretenue avec les principaux chefs des villages bénéficiaires. Là, il a été question des infrastructures qui seront électrifiées et sur les impacts positifs que cette électrification rurale aura sur l’amélioration des conditions de vie des populations. Aussi, la mission a-t-elle demandé aux populations bénéficiaires leur implication et adhésion pour la réussite de ce projet.

La phase de la collecte des données a consisté à l’identification de deux grappes de quatre villages repartis dans les départements d’Illéla et de Keita. Pour ce qui est du département d’Illéla, c’est la grappe composée des villages de Zouraré Chaffa et Zouraré Talaglag (commune de Tajae) qui a été retenue pour étre électrifiée par la mini-centrale solaire.

Vue du centre de santé du village de Grado Nord

Concernant la commune de Keita, ce sont les villages d’Inkinkaran et Ikakan qui ont été maintenus pour étre électrifiés.

Dans toutes ces localités la mission a procédé à l’identification, la délimitation ainsi qu’à la sécurisation des sites qui abriteront les mini centrales à travers des actes de donation. S’agissant des localités concernées par les kits d’infrastructure sanitaire et/ou scolaire, la mission en collaboration avec responsables administratifs régionaux et départementaux de l’éducation et de la santé ont procédé à l’établissement des listes des localités qui bénéficieront des ces kits photovoltaïques.

Vue de l’école primaire du village de Yama
Vue du village de Inkinkaram (Département de Illéla)

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...