Home / A la une / Lutte contre le trafic des stupéfiants : Deux trafiquants appréhendés à l’Aéroport de Niamey

Lutte contre le trafic des stupéfiants : Deux trafiquants appréhendés à l’Aéroport de Niamey

Les deux trafiquants lors de leur présentation au public

Ils sont tous de nationalité nigériane à être pris à bord d’un vol de la compagnie Ethiopian Airlines par les éléments de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) à l’aéroport International Diori Hamani de Niamey.

Les deux trafiquants en provenance d’Addis-Abeba transportaient sur eux, 12,145 kg de cocaïne d’une valeur de 1.250.000.000 FCFA le 16 décembre 2023 par les éléments du service aéroportuaire.

Lors de leur présentation à la presse le vendredi 22 décembre 2023, l’Officier de Police Almoctar Abdoulaye, chef service information et relations publiques de la Police Nationale a fait la genèse de leur arrestation. « Les agents de la Police de l’Air et des Frontières (PAF) ont remarqué une attitude rendant suspects le comportement ainsi que la présence à Niamey d’un passager de nationalité nigériane détenant un passeport ivoirien. C’est ainsi que l’individu a été mis à la disposition de la Cellule Aéroportuaire Anti-Trafics (CAAT) pour des vérifications plus poussées. », a-t-il expliqué. L’officier de police d’ajouter qu’un test à la cocaïne a été effectué et s’est avéré positif à la cocaïne.

Selon le chef de service information et relations publiques de la police, Les premiers éléments d’enquête, ont révélé que l’individu a quitté Lagos (Nigeria) le 15 décembre 2023 pour se rendre à Addis-Abeba (Ethiopie) où il a pris la drogue afin de l’acheminer à Niamey. L’enquête a conduit à l’arrestation d’autres individus qui sont chargés de transporter la drogue jusqu’à Agadez avant de se rendre au Maghreb puis en Europe. Présent à la cérémonie de présentation de ces malfrats, le procureur de la République près le tribunal de grande instance hors classe de Niamey, M. Beido Ousmane, a salué ce travail de maitre opéré par les éléments de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS), qui a permis de mettre hors d’état de nuire ces bandits de grand chemin.

Le Procureur d’apprécier les efforts consentis par l’ORCTIS qui a opéré des saisies records en cette année 2023 qui s’achève. De janvier 2023 à aujourd’hui, les services ont saisi 13,410 kg de la cocaïne, 1.319,76 kg d’herbe de cannabis, 1,787 kg de crack, 1,99 kg d’héroïne, 9.247 comprimés d’exole, 47.596 comprimés de diazépam et 206.157 comprimés de tramadol. Sur cette période 1.546 personnes ont été interpellées dont l’âge varie entre 18 et 39 ans, la frange active de la population, les personnes sur lesquelles le pays doit compter pour son développement, ce sont ces personnes qui sont dans les trafics », a déclaré le procureur de la république. Malgré le travail d’hercule que mènent les Forces de Défense et de Sécurité à travers plusieurs axes routiers du pays, le trafic des drogues et autres stupéfiants prend de l’ampleur, d’où l’appel du Procureur près du tribunal de grande instance hors classe de Niamey d’exhorter les populations à aider les FDS en dénonçant toute personne ayant un comportement suspect ou qui mène des activités louches.

 

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...