Home / A la une / Le Collectif des Associations Islamiques du Niger (CASIN) appelle à la patience, au sacrifice et à la tolérance entre les citoyens

Le Collectif des Associations Islamiques du Niger (CASIN) appelle à la patience, au sacrifice et à la tolérance entre les citoyens

Oustaze Haadou Yahaya lisant la déclaration

Le Collectif des Associations Islamiques du Niger (CASIN) a rendu publique une déclaration ce mercredi 22 mai 2024. Les Ulémas se sont retrouvés dans les bâtiments qui abritent le siège de l’Association des Femmes du Niger pour se pencher sur les paroles discriminatoires, les insultes et autres contre valeurs distillées par certains de nos concitoyens sur les réseaux sociaux. Le collectif appelle à la tolérance et à la patience, conformément aux préceptes de l’Islam. Voilà l’intégralité de la déclaration lue à cette occasion par Oustaze Haladou Yahaya.

«Louange à Allah seigneur de l’univers et que la paix et le salut soient sur le prophète

Depuis quelques mois, force est de reconnaitre que l’ensemble de nos communautés s’est engagé dans un élan citoyen de conjugaison des efforts et de compréhension mutuelle pour la refondation et la Sauvegarde de la patrie, une démarche qui demande beaucoup de patience, de sacrifice et de tolérance entre les citoyens, comme le commande l’esprit de l’ISLAM.

Cependant, depuis quelques temps des paroles discriminatoires sont de plus en plus proférées sur les réseaux sociaux par des esprits malveillants à l’endroit des personnalités quel que soient leur rang social. Nos valeurs religieuses et mêmes coutumières exigent le respect de l’autre quelle que soit sa croyance.

L’Islam recommande plutôt d’administrer des bons conseils et que les discussions (échanges) entre des semblables se déroulent de la façon la plus courtoise.

En effet, ni le droit positif ni la jurisprudence Islamique n’autorise à insulter une personne nommément désignée.

Notre CREATEUR ALLAH, le Très Miséricordieux, le tout Miséricordieux nous enjoint plutôt de faire la paix entre nous, de contribuer à faire Reigner la paix et de nous unir en ces termes et je cite : Et raccrochez-vous fermement à la corde de Dieu vous tous et ne vous séparez point. Et souvenez-vous de la bénédiction de Dieu sur vous. Vous étiez ennemie les uns, les autres avant l’Islam. Il a uni vos cœurs si bien que, par sa grâce vous êtes devenus des frères. Et, alors que vous êtes au bord d’un abîme du feu. C’est lui qui vous a sauvé. Allah vous montre ses signes afin que vous soyez guidé » (Coran, S3, V103).

Ainsi, en nous inculquant la foi, l’Islam a créé un rapprochement entre les humains et nous exhorte à cultiver la fraternité, l’amour mutuel et à faire preuve de solidarité, de compassion, de considération les uns à l’égard des autres. Telles sont les attitudes qui sont attendues de chacun de nous et qui nous permettraient de réussir notre mission de construction nationale surtout en cette ère de sauvegarde de la patrie.

Il convient de rappeler ici, que cette période exige de chacun de nous des contributions de nature à consolider la cohésion du peuple Nigérien, dans nos régions, dans nos départements, dans nos communes, dans nos villages et les quartiers. Car, aucun pays ne peut progresser voire prospérer sans l’unité de ses fils.

En conclusion nous encourageons et saluons :

  1. L’initiative des organisations de la société civile, qui, œuvrent pour le raffermissement des liens sociaux en créant entre autres des synergies d’action à leur sein
  2. L’effort des Ulémas qui contribuent à invoquer ALLAH (SWT) et à sensibiliser les citoyens sur la paix, la sécurité et la cohésion sociale.
  3. Enfin, dans la sourate 49, V 10 Dieu nous rappelle : « les croyants ne sont que des frères, établissez la concorde entre vous et fier vous à ALLAH, qu’on vous fasse miséricorde ».

 

Assalam alaykoum »

Ceci pourrait vous interesser

Coopération Niger/Unicef : La nouvelle représentante résidente de l’Unicef présente ses lettres de créance

Le Ministre des Affaires Étrangères de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur M. Bakary ...