Home / A la une / La fondatrice de Save the Children reçoit un hommage dans un cimetière de Genève à l’occasion de l’année de son centenaire

La fondatrice de Save the Children reçoit un hommage dans un cimetière de Genève à l’occasion de l’année de son centenaire

La fondatrice de Save the Children, Eglantyne Jebb, a été réinhumée mercredi 07 février 2024 dans un cimetière genevois réservé à ceux qui ont contribué à la ville et à son rayonnement international à l’occasion du 100e anniversaire de son travail novateur en faveur des droits de l’enfant.
Eglantyne Jebb a cofondé l’organisation mondiale de défense des droits de l’enfant Save the Children avec sa soeur, Dorothy Buxton, en 1919, en réponse aux souffrances des enfants en Allemagne et en Autriche-Hongrie à la fin de la Première Guerre mondiale.
Elle est l’auteure de la Déclaration de Genève des droits de l’enfant, un document essentiel décrivant les droits uniques des enfants. La Déclaration de Genève a été approuvée par la Société des Nations en 1924 et marque cette année le 100e anniversaire de l’affirmation de l’universalité des droits de l’enfant.
Jebb meurt à Genève en 1928 et est inhumée au cimetière Saint-Georges de la ville. Le déménagement au cimetière des rois est un honneur qui n’est accordé qu’à ceux qui ont eu un impact significatif sur la vie des autres.
Parmi les 350 personnalités déjà enterrées dans le cimetière figurent le réformateur protestant Jean Calvin, l’ancien Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Sergio Vieira de Mello et l’un des présidents du Comité international de la Croix-Rouge, Gustave Moynier.
Michel Anglade, directeur de Save the Children à Genève, a déclaré :
« Il y a cent ans, une femme courageuse du nom d’Eglantyne Jebb a fondé Save the Children en réponse aux terribles souffrances endurées par la guerre.
« Armée d’idées en avance sur son temps, Eglantyne Jebb a changé le cours de l’histoire en déclarant que tous les enfants devraient avoir des droits. Cette idée révolutionnaire a déclenché un mouvement mondial visant à rendre le monde meilleur pour les enfants. Il a également contribué à l’élaboration de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant.
« Nous sommes fiers et honorés de nous joindre aux membres de la famille d’Eglantyne et aux principaux défenseurs des droits de l’enfant pour reconnaître l’héritage et l’impact de cette femme incroyable, et en tant qu’organisation, nous restons déterminés à être à la hauteur de son héritage et à défendre les droits des enfants chaque fois qu’ils sont menacés. »
Christina Kitsos, conseillère administrative de la Ville de Genève, a déclaré :
« Cette année marque le centenaire de la Déclaration des droits de l’enfant, un document novateur rédigé par Eglantyne Jebb et adopté par la Société des Nations1 en 1924.
« Eglantyne Jebb a toute sa place au Cimetière des Rois, qui abrite des personnalités qui ont contribué au rayonnement genevois. Genève, ville de Rousseau et Piaget, se devait de reconnaître cette pionnière des droits de l’enfant, dont l’œuvre a été trop longtemps invisible.
« La Ville de Genève est fière d’honorer la mémoire d’une femme dont le message est si fort et reste si pertinent aujourd’hui ».
Philip Jaffé, membre du Comité des droits de l’enfant de l’ONU, a déclaré :
La Déclaration de Genève et son approbation par la Société des Nations il y a 100 ans ont marqué le début d’un long processus qui a abouti en 1989 à l’adoption de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant, une convention juridiquement contraignante ratifiée par presque tous les pays du monde. Nous ne pouvons pas sous-estimer le rôle clé qu’Eglantyne Jebb a joué dans la Genève du début des années 1920 pour promouvoir les droits de l’enfant et leur universalité.
FIN
Save the Children défend les droits et les intérêts des enfants dans le monde entier et travaille dans environ 115 pays. Nous répondons aux urgences majeures, mettons en oeuvre des programmes de développement innovants et veillons à ce que la voix des enfants soit entendue par le biais de nos campagnes. En 2022, nous avons touché environ 118 millions d’enfants.

Contact média au Niger
Bintou MOUSSA
Tel : +227 91 62 62 42 / bintou.moussa1@savethechildren.org

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...