Home / A la une / La CEA, la GEIDCO et l’APUA collaborent pour promouvoir le secteur des véhicules électriques et des technologies de stockage d’énergie

La CEA, la GEIDCO et l’APUA collaborent pour promouvoir le secteur des véhicules électriques et des technologies de stockage d’énergie

Addis-Abeba, le 5 juin 2024 (CEA) – La Commission économique pour l’Afrique (CEA), l’Organisation mondiale de développement et de coopération pour l’interconnexion énergétique (GEIDCO) et l’Association des services publics d’électricité d’Afrique (APUA) ont lancé un programme de formation conjoint sur le thème « Partage de technologies en matière de Véhicules électriques (VE) et de stockage d’énergie (EST) pour le développement durable de l’Afrique ». La formation, qui se déroule virtuellement du 4 au 14 juin 2024, a attiré plus de 140 participants de 25 pays africains, issus des ministères des transports et de l’énergie, des commissions de l’énergie, des compagnies d’électricité et du monde universitaire, ainsi que de la CEA et de la BAD.
La Secrétaire exécutive adjointe et Économiste en chef de la CEA, Hanan Morsy, a déclaré lors de la séance d’ouverture que les véhicules électriques pourraient jouer un rôle clé dans l’atténuation du changement climatique, la transition énergétique et le développement de la chaîne de valeur, et que la CEA continuerait à soutenir les États membres africains dans la fabrication de véhicules électriques, la transition énergétique et l’industrialisation au sens large, à travers le développement d’une chaîne de valeur. Elle a également remercié les partenaires d’avoir travaillé avec la CEA sur ce programme de formation significatif.
Le Conseiller de la Mission diplomatique de la Chine auprès de l’Union africaine, Liu Xiaoming, a noté dans son discours d’ouverture que la Mission continuerait à promouvoir et à approfondir la coopération sino-africaine, à travers les véhicules électriques et les EST, le partage d’expériences, le transfert de technologie et les partenariats entre les entreprises chinoises et africaines comme moyens de soutenir la transition énergétique de l’Afrique.
Le Directeur général de l’APUA, Abel Didier Tella, a souligné dans son discours d’ouverture le rôle crucial des VE et des EST pour la transition énergétique de l’Afrique, sans oublier d’ajouter les cadres continentaux tels que le Plan directeur continental africain (CMP) et le Marché unique africain de l’électricité (AfSEM) qui ont besoin d’être bien intégrés pour atteindre les objectifs en matière d’accès universel à l’énergie.
Pour sa part, le Secrétaire général de la GEIDCO, Wu Xuan, a souligné lors de la séance d’ouverture la pression à laquelle sont confrontés les pays africains en matière d’accès à l’énergie et de transition énergétique. Pour faire avancer les programmes de développement durable, les pays africains « pourraient transformer leur potentiel en matière d’énergies renouvelables et de ressources minérales critiques en avantages industriels, grâce au développement de chaînes de valeur locales et à la promotion coordonnée de l’électrification, de l’industrialisation et du développement durable ».
Les modules de formation couvrent un large éventail de sujets, notamment les installations de recharge, la sécurité des réseaux, le stockage d’énergie, les normes et initiatives relatives aux véhicules électriques, le système de transport public électrique, les véhicules de transport lourds et les chaînes de valeur, les véhicules électriques agricoles et les chaînes de valeur, la maintenance des véhicules électriques et la fiabilité des batteries. De précieuses contributions au cours de la formation ont été apportées par NR Electric, l’Institut de recherche sur l’énergie de la State Grid Corporation of China (SGCC), Smart Car Networking Technology Co. Ltd., Xiamen Golden Dragon Bus Co. Ltd, Foton Cummins Power et Jiangsu Jinpeng.
Le programme de formation des capacités fait partie de l’initiative conjointe de la CEA, de la GEIDCO et de l’APUA qui vise à établir une plate-forme de partage et de coopération sur les véhicules électriques et les EST entre les centres de R&D, les fabricants et les parties prenantes. Après la formation, une analyse spécifique au pays et une planification d’une feuille de route sur les VE et les EST seront réalisées en fonction des besoins.
-FIN-
À propos de la CEA
Créée en 1958 par le Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations Unies, la CEA est l’une des cinq commissions régionales de l’Institution et a pour mandat d’appuyer le développement économique et social de ses États membres, d’encourager l’intégration régionale et de promouvoir la coopération internationale pour le développement de l’Afrique.
Composée de 54 États membres, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) joue un double rôle en tant qu’organisme régional de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et en tant que partie intégrante du paysage institutionnel régional en Afrique.

À propos de GEIDCO
L’Organisation mondiale de développement et de coopération pour l’interconnexion énergétique (GEIDCO), lancée en mars 2016 avec son siège social à Pékin, en Chine, est une organisation internationale à but non lucratif dédiée à la promotion du développement durable de l’énergie dans le monde. La GEIDCO a pour objectif de promouvoir la création d’un système d’interconnexion énergétique mondiale (GEI), de répondre à la demande mondiale d’électricité avec des alternatives propres et vertes, de mettre en œuvre les initiatives des Nations Unies « Énergie durable pour tous » et sur le changement climatique, et de servir le développement durable de l’humanité. Pour plus d’informations, visitez : www.geidco.org.cn
À propos de l’APUA
L’APUA est l’Association des services publics d’électricité d’Afrique, une organisation continentale à but non lucratif qui rassemble les services publics et les entreprises africaines d’électricité, ainsi que les organisations étrangères impliquées dans le développement du secteur électrique africain. L’APUA a été créée en 1970 et son siège est à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Elle était connue sous le nom d’Union des producteurs, transmetteurs et distributeurs d’énergie électrique d’Afrique (UPDEA). La nouvelle image de marque a eu lieu en 2012. L’objectif de l’APUA est de rassembler les sociétés d’électricité africaines et les parties prenantes pour rendre l’énergie électrique plus accessible, abordable et fiable pour les communautés africaines. L’APUA compte actuellement 57 membres actifs et 30 membres affiliés, associés et partenaires. Pour plus d’informations, visitez : https://apua-asea.org
Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.uneca.org
Publié par :
La Section des communications
Commission économique pour l’Afrique
BP 3001
Addis-Abeba (Éthiopie)
Tél. +251 11 551 5826
Adresse électronique : eca-info@un.org

Ceci pourrait vous interesser

Coopération Niger/Unicef : La nouvelle représentante résidente de l’Unicef présente ses lettres de créance

Le Ministre des Affaires Étrangères de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur M. Bakary ...