Home / A la une / Journée nationale de la Femme Nigérienne: Les femmes du Ministère de l’Agriculture et de l’élevage commémorent l’évènement à travers plusieurs activités

Journée nationale de la Femme Nigérienne: Les femmes du Ministère de l’Agriculture et de l’élevage commémorent l’évènement à travers plusieurs activités

Colonel Mahamane Elhadji Ousmane, Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage

13 mai 1991-13 mai 2024, voilà 33 ans jour pour jour  que les femmes nigériennes célèbrent cette journée qui marque la marche historique au cours de laquelle, elles ont revendiqué une meilleure représentation féminine à la commission préparatoire de la Conférence Nationale Souveraine.

Ce 13 mais 2024, la tradition a été une fois de plus respectée par la gent féminine du Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage avec l’organisation de plusieurs activités au siège du Réseau National des Chambres d’Agriculture du Niger (RECA).

Une commémoration qui s’est déroulée en présence du Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Colonel Mahamane Elhadji Ousmane et plusieurs cadres dudit ministère.

Le Ministre Colonel Mahamane Elhadji Ousmane prononçant son discours

S’adressant à l’assistance, Mme Bizo Ouma kalthoum, présidente de l’Association des femmes du Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, dénommée « ENSAN », a indiqué que la date du 13 mai est ‘’une occasion pour les femmes de souligner le chemin parcouru et saluer le travail accompli’’. Et c’est dans cette action de dresser le bilan qu’est née leur association composée de 33 membres fondateurs et plus de 200 adhérentes, a-t-elle ajouté. Cette structure a pour but de contribuer à l’autosuffisance alimentaire au Niger en ce moment, où le pays amorce sa marche inexorable pour booster la production agricole.

Plusieurs activités sont organisées dans le cadre de cette journée, notamment : des conférences-débats sur des thèmes comme la gestion des carrières, les dangers sur l’utilisation des pesticides  dans le quotidien et une séance d’information/Sensibilisation  sur la grande irrigation.

Une visite terrain sera également effectuée par les femmes membres d’ENSAN dans un village de la commune I de Niamey où elles échangeront avec leurs sœurs sur la transformation et l’utilisation des feuilles de niébé.

S’adressant à ces femmes battantes et combattantes, le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, Colonel Mahamane Elhadji Ousmane a évoqué le contexte dans lequel se déroule cette fête. « La commémoration de la Journée Nationale de la Femme Nigérienne édition 2024 se déroule dans un contexte particulier, en effet comme vous le savez depuis les évènements du 26 juillet 2023 notre pays notre pays a été injustement sanctionné par certains valets au profit de la France », a pecisé le Ministre.

Colonel Mahaman Elhadji Ousmane de saluer le choix du thème de l’édition 2024 intitulé : « Entreprenariat Féminin levier de développement durable d’un Niger Souverain » ‘’qui vient à point nommé car le Niger est un dans un processus de souveraineté alimentaire renforcée à travers le programme de Résilience pour la Sauvegarde de la Patrie PRSDP 2024-2026 visant à transformer le secteur agricole pour assurer une sécurité alimentaire durable et favoriser le développement économique de grande irrigation.’’

Mme Bizo Oumou Kaltoum prononçant son allocution

Au niveau du ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, le premier responsable a affirmé que le quota escompté de 25% de nomination a été atteint avant de rappeler les rôles importants que jouent les femmes dans la société. « Les femmes sont les actrices incontestables et incontournables de l’économie familiale, rurale et nationale de par leurs rôles reproductifs et communautaires.’’

L’absence de femmes du processus de prise de décision peut constituer un frein d’où l’appel du Ministre Colonel Mahamane Elhadji Ousmane d’impliquer ces dernières de bout en bout dans ledit processus afin qu’elles puissent apporter leur propre approche surtout en ce qui les concerne.

Pour rappel, le 13 mai 1991, les femmes de toutes les contrées du Niger étaient descendues dans les rues pour revendiquer haut et fort leurs droits politiques et leur inclusion dans la gestion de l’État.

Cette journée symbolise la marche historique du 13 mai 1991 par les femmes Nigériennes qui ont réclamé et obtenu une plus grande représentativité au sein de la Commission Préparatoire de la Conférence Nationale Souveraine tenue du 29 juillet et 3 Novembre 1991.

 

Ibrahim Moussa   

Ceci pourrait vous interesser

Report de la levée de l’immunité de Mohamed Bazoum: Le sort du président déchu suspendu à la date du 7 juin 2024

Le délibéré sur la demande de levée de l’immunité du président déchu Mohamed Bazoum attendu ...