Home / A la une / JEA 2023 : Projets ‘’villages intelligents’’ et Giga, deux initiatives pour réduire la fracture numérique chez les jeunes au Niger !

JEA 2023 : Projets ‘’villages intelligents’’ et Giga, deux initiatives pour réduire la fracture numérique chez les jeunes au Niger !

A l’instar des pays africains, le Niger a célébré le vendredi 16 juin 2023, la Journée de l’Enfant Africain (JEA). Le thème retenu pour cette année 2023 par l’Union Africaine est « Les droits de l’enfant dans un environnement numérique ». Le choix de ce thème est loin d’être fortuit compte tenu du fait que l’accès et l’utilisation de l’internet ont augmenté dans le monde entier. En mai 2022, l’Afrique comptait environ 590 millions d’utilisateurs (43 % de pénétration de l’internet). Ces chiffres incluent les enfants, qui représentent un tiers de tous les utilisateurs d’internet dans le monde et sont de plus en plus exposés à l’environnement virtuel.

Malgré le rôle important que joue le numérique surtout dans l’éducation des enfants, il est à noter que le manque d’accès à l’Internet reste un défi majeur pour les enfants qui souhaitent participer de manière significative à la sphère numérique.

Pour réduire cette fracture numérique au Niger, le gouvernement a initié un projet appelé « villages intelligents ».

Financé à hauteur de 100 millions de dollars ce projet numérique 2.0 prévoit d’apporter le numérique à quelques 2175 villages en 36 mois, afin d’accroitre l’accès à la téléphonie mobile aux populations et plus particulièrement aux jeunes qui constituent plus de 65% de la population.

« Les villages intelligents c’est un programme que le gouvernement a lancé qui vise à désenclaver les zones numériques du Niger et faire en sorte que toutes les communautés puissent être connectées au Niger mais être connectées surtout pour avoir accès aux services de base, autour de la santé, de l’éducation et de l’énergie… », a indiqué Ibrahima Guimba, Ministre Conseiller du Président de la République et Directeur Général de l’Agence Nationale de la Société de l’Information (ANSI).

.

Des jeunes dans un centre numérique de l’ANSI

Des centres multimédias en construction dans plusieurs localités

« Dans ces centres multimédias, les villageois auront accès ainsi à des applications de santé, d’éducation en même temps que la connexion, nous apportons aussi l’énergie électrique qui permet d’alimenter les appareils. », a ajouté le Ministre Ibrahim Guimba.

L’ambition du gouvernement c’est de connecter plus de 2000 villages en 2025

Toujours dans le souci de promouvoir le droit des enfants dans un environnement numérique, plus précisément le droit à l’éducation, le Niger est en train de mettre les bouchées doubles à travers une initiative qui s’aligne au projet « villages intelligents », qu’est le projet Giga développé par l’Unicef pour connecter les écoles à l’internet.  A travers une de ses composantes, appelé « Trouve mon école », 16167 écoles ont déjà été cartographiées à travers le pays et bientôt l’ensemble des 18.125 établissements d’enseignement au Niger seront connectés à l’Internet. Ce qui permettra du coup aux élèves de bénéficier des avantages qu’offre le numérique et ces derniers ont hâte de voir le projet se concrétiser.

Au niveau du Ministère de l’Education nationale la dynamique de la transformation structurelle du système éducatif figure parmi les priorités assure le Pr. Ibrahim Natatou.

Le projet Giga s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route pour la coopération numérique du Secrétaire Général des Nations Unies, qui fixe l’objectif, d’ici à 2030, de permettre à chacun d’avoir un accès sûr et abordable à l’internet, y compris une utilisation significative des services numériques, conformément aux Objectifs de Développement Durable, a indiqué Patricia Lombo, cheffe section éducation à l’Unicef. Le projet Giga va s’appuyer sur les épaules de l’Agence Nationale de la Société de l’Information (ANSI) qui assure le lead. « L’ANSI, en tant qu’acteur majeur du développement de l’écosystème numérique au Niger, promeut la vision gouvernementale de construire un Niger connecté et résolument tourné vers l’avenir. Notre mission, alignée sur les objectifs du programme des villages intelligents et les axes du plan Niger 2.0, consiste à favoriser l’accès aux technologies de l’information et de la communication et à promouvoir leur utilisation au service du développement socio-économique du pays, principalement dans le domaine éducatif. », dixit le Directeur Général de l’ANSI.

Avec tous ces chantiers qui visent à accroitre l’accès des jeunes à l’Internet jusqu’à dans les milieux les plus reculés du pays, le Niger a pris la voie de réduire la fracture numérique chez les jeunes.

 

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...