Home / A la une / Interdiction des exportations des céréales : Le gouvernement entend faciliter l’accessibilité aux céréales sur les marchés

Interdiction des exportations des céréales : Le gouvernement entend faciliter l’accessibilité aux céréales sur les marchés

Image d’illustration

C’est par arrêté n°0055 en date du 21 juillet 2023 que le ministre du Commerce M. Alkache Alhada informe l’opinion publique nationale et internationale de l’interdiction des exportations des céréales jusqu’à nouvel ordre. L’interdiction concerne des céréales tels que le mil et le riz qui sont les plus consommés au Niger. Cette décision est motivée par le souci du ministère du commerce d’assurer l’approvisionnement du marché national. L’arrêté de préciser que tous les responsables à tous les niveaux sont priés de respecter et faire respecter cette décision gouvernementale. L’autorisation a été donnée aux agents du ministère de commerce, aux agents des douanes, aux Forces de défense et de Sécurité de réprimer aux dispositions dudit arrêté.  Il reste cependant application de cette décision. Une chose est d’interdire, une autre est de contraindre les éventuelles indélicatesses des commerçants véreux qui voudraient passer outre ! Il faut quand même se féliciter de cette décision salutaire qui intervient en cette période de soudure où dans certaines localités du pays, la disponibilité et l’accessibilité aux céréales constituent des enjeux majeurs pour les paysans. Il reste à agir pour appliquer une politique des prix à même d’aider les citoyens à avoir ces produits à moindre coût !

Avec cette décision, le gouvernement nigérien vient d’emboiter les pas à ses voisins du Bénin, du Burkina Faso et du Mali, qui ont interdit l’exportation de des céréales dans leurs pays respectifs, il y a de cela plus d’un an maintenant.

La même décision a été prise au Nigeria pendant le magistère du président Muhamadu Buhari qui a systématiquement interdit en son temps, non seulement l’exportation mais aussi l’importation du riz.

La mesure d’interdiction d’exportation des céréales du gouvernement nigérien intervient quelques jours après le retrait de la Russie des accords sur l’exportation des céréales signé avec l’Ukraine.

 

Ibrahim Amadou

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...