Home / A la une / Gouvernance du CNSP : le Premier Ministre Lamine Zeine dresse le bilan du 1er mois de la transition

Gouvernance du CNSP : le Premier Ministre Lamine Zeine dresse le bilan du 1er mois de la transition

Le Premier Ministre Lamine Zeine

Quarante (40) jours après la prise du pouvoir des militaires regroupés au sein du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP), le gouvernement mis en place le 9 août 2023, a jugé utile de dresser le bilan du 1er mois de la gestion de la transition. Entouré de certains membres du gouvernement, le Premier Ministre, Lamine Zeine Ali Mahaman a axé son exercice sur trois principaux points face à un parterre de journalistes nationaux et internationaux.

Sécurité, économie/finance et rentrée scolaire ont constitué le principal menu que M. Lamine Zeine a offert à l’opinion publique nationale et internationale. La sortie du Premier ministre de la transition intervient dans un contexte de déficit des informations officielles face surtout aux intoxications largement partagées sur les réseaux et médias sociaux.

D’entrée de jeu, le Premier ministre a commencé par la lutte contre le terrorisme qui se traduit a-t-il dit par les actions que mènent les Forces de Défense et de Sécurité avec des victoires remportées contre les terroristes.

Sur le plan économique, le Premier Ministre a mis en exergue la question de la dette extérieure. En douze (12) ans de gestion du régime déchu, la masse de la dette du Niger s’élève à 5200 milliards FCFA dont 3200 milliards de dette extérieure et 2000 milliards de dette intérieure. S’agissant de la mobilisation des ressources internes, M. Lamine Zeine Ali Mahaman a indiqué que jusqu’au mois de juillet 2023, la masse salariale a couté 266 milliards de F CFA sur une mobilisation des ressources de l’ordre de 524 milliards de F CFA à la même date.

Malgré les sanctions de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, les autorités actuelles ont payé les salaires des mois de Juillet et Août 2023, pour le compte des agents de la fonction publique et des FDS, a affirmé le Premier Ministre avant d’annoncer qu’une loi des finances rectificative est en cours de préparation par le gouvernement.

S’agissant du 3ème point relatif à la préparation de la rentrée scolaire 2023-2024, M. Lamine Zeine Ali Mahaman de dire que des dispositions sont prises par le gouvernement pour une meilleure rentrée scolaire à tous les niveaux (préscolaire-primaire-secondaire et Supérieur).

Après son exposé, le Premier Ministre s’est mis à la disposition de la presse nationale et internationale sur toutes les questions en lien avec la gestion de la transition.

Interpellé sur les sanctions de la Communauté Economiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Lamine zeine d’annoncer qu’un groupe d’avocats a effectué les déplacements de Ouagadougou et Abuja pour ester en justice respectivement UEMOA et la CEDEAO pour les sanctions prises à l’encontre du Niger.

Toujours dans la recherche de la levée de ces sanctions, le Premier Ministre a assuré que le CNSP et le gouvernement ont satisfait aux exigences de la CEDEAO contenues dans trois (3) points à savoir : la disponibilité même de la junte pour le dialogue, une rencontre avec le président déchu Mohamed Bazoum et la durée de la transition. A en croire M Lamine Zeine Ali Mahaman, les discussions vont se poursuivre et les sanctions seront levées notamment la fermeture des frontières et la coupure d’électricité. Il a également souligné que le Niger ne mérite pas les sanctions imposées par la CEDEAO rien qu’en se rappelant du rôle qui a été joué par les Chefs d’Etat qui se sont succédés à la tête du pays de l’indépendance à nos jours et qui ont chacun en ce qui le concerne, posé un acte dans le sens d’unifier le peuple africain.

Abordant la question des relations avec la France, il a déploré le refus de l’ambassadeur Syvain Itté qui selon le Premier Ministre n’a pas eu de comportement adéquat à la désescalade en refusant de répondre à l’invitation des autorités du pays ; ce qui est inacceptable, a fustigé Lamine Zeine avant de fermer cette page en donnant l’assurance que les soldats français finiront par partir du Niger.

Plusieurs autres questions allant de la lutte contre la corruption en passant par la durée de la transition et les rapports entre les nouvelles autorités du pays et l’ancien président de la République Issoufou Mahamadou ont été abordées par les journalistes. Le Premier Ministre Lamine Zeine a tenté de donner des réponses à toutes ces questions.

Après plus d’une (1) heure et trente (30) minutes d’horloge, le Premier Ministre et Ministre des finances du gouvernement de la transition a brossé un tableau des activités menées   pour le 1er mois de la gouvernance du CNSP.

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...