Home / A la une / Gestion de l’Hôpital National de Zinder : Médecin Colonel-Major Oumara Mamane, l’homme qu’il faut à la place qu’il faut !

Gestion de l’Hôpital National de Zinder : Médecin Colonel-Major Oumara Mamane, l’homme qu’il faut à la place qu’il faut !

Médecin Coolnel-Major Oumara Mamane, Directeur Général de l’Hôpital Régional de Zinder

Une performance jamais réalisée par l’Hôpital national de Zinder en tant que EPA ( établissement public à caractère administratif ) depuis pratiquement 20 ans de gestion. Lors de son premier Conseil d’Administration pour le compte de l’année 2024 , il ressort que l’HNZ a fait un exploit extraordinaire et qui dépasse largement les attentes de la Direction Générale sous la conduite du médecin #Colonel-Major #Oumara_Mamane DG de cette institution. Il faut reconnaître les efforts des responsables quand il le faut ! Car comme on le dit souvent  » si vous voulez changer le monde, il faut changer les Hommes , quand vous voulez changer les Hommes, il faut leur donner l’envie de changer  »

Après seulement sept (7) mois à la tête de l’Hôpital National de Zinder, le Directeur Général a compris très tôt que l’unique moyen de réussir une mission, c’est le travail , Rien que le travail ! Avec une équipe performante , engagée et soudée, on peut soulever des collines voir des montagnes. Le plus grand leitmotiv sur lequel le DG s’est appuyé, c’est la reconnaissance du mérite et la remise effective des Agents au travail en toute responsabilité. Le résultat est là. En effet, au premier trimestre de l’année 2024, déjà , l’Hôpital National de Zinder a franchi la barrière de 100.000.000 F cfa qui constitue la recette mensuelle, alors que ces recettes oscillaient depuis des dizaines d’années entre 55 et 65 millions de F cfa. Mieux lors du conseil d’administration du 29 avril dernier, la direction générale a annoncé que sur la prévision budgétaire des recettes en 2024 , proposée par l’équipe managériale , la direction générale est déjà à 50,99 % de recouvrement des recettes annuelles prévues , seulement en trois mois (1 er trimestre 2024 ) A cette allure , il est clair qu’à l’horizon 2024, l’Hôpital a des chances de dépasser largement les prévisions inscrites dans son budget 2024 Un réel motif de satisfaction et une reconnaissance tacite de la Direction Générale de tous les efforts consentis par les acteurs de ce fabuleux changement.
Rompre avec la routine administrative !
Ce qui caractérise la gestion des institutions étatiques au Niger, c’est la routine, le statu quo, le fait de fermer les yeux sur les manquements graves observés dans leur fonctionnement. Ce que le DG a compris , l’on ne peut pas changer les choses sans procéder à une introspection sérieuse des Agents qui refusent toute innovation profitable au bon fonctionnement de l’administration. La touche particulière portée par la Direction Générale fut d’abord le changement en profondeur ! Et cela a produit des résultats tangibles. l’Hôpital National de Zinder connait déjà un rebond dans la mobilisation des ressources.
Les acteurs du changement !
Pour réussir ce pari de placer l’hôpital National de Zinder à un piédestal, il faut reconnaître que les accompagnements du Ministre de la Santé Publique , du gouvernorat de zinder ainsi que du sultanat du Damagaram sont a saluer.
Quand les objectifs des responsables administratifs se rejoignent , le rendement ne peut se faire attendre. Cette mention spéciale au MSP n’est peut être folklorique. Elle a tout son pesant d’or et tout son sens
Au niveau de la région de Zinder, le Gouverneur, l’honorable sultan du Damagaram , son altesse Aboubacar Sanda Oumarou , la Présidente du Conseil d’Administration, les Chefs des Services, et l’ensemble du personnel de l’HNZ , ont joué un rôle éminemment important pour l’atteinte de ces résultats probants. C’est ce qu’il convient de faire. Quand chacun dans sa sphère de compétence accompagne les efforts, la satisfaction sera sûrement au rendez-vous. La pleine participation des ressortissants de la région , de la Diaspora basés en Belgique, au Canada et un peu partout dans le monde a également donné du tonus aux locaux de redoubler d’efforts dans le changement positif du fonctionnement de l’Hôpital National de Zinder. Ému par les ovations des administrateurs du conseil d’administration ainsi que ses collaborateurs, le DG n’a pas manqué de leur affirmer péremptoirement que si les recettes ont grimpé, c’est d’abord et avant tout grâce à la participation de tous !
La persévérance doit être maintenue pour encore plus de résultats !
Pour les 9 prochains mois qui boucleront l’année 2024, le DG a été clair, il ne faut jamais baisser les bras. Il faut de la persévérance ! Il faut se serrer la ceinture ! La gestion doit rester parcimonieuse et rigoureuse pour l’atteinte parfaite de nos objectifs
Il est aussi important de noter que suite à une promesse tenue par le personnel de l’HNZ dans son changement de comportement et dans l’abnégation au travail , la direction générale avec l’autorisation du conseil d’administration vient de procéder à une augmention de 11% des primes du personnel à compter de janvier 2024 , mieux le conseil d’administration sur demande du DG vient d’autoriser une rémunération mensuelle et symbolique aux stagiaires bénévoles ce, en fonction des possibilités budgétaires.
Ibrahim Amadou

Ceci pourrait vous interesser

Report de la levée de l’immunité de Mohamed Bazoum: Le sort du président déchu suspendu à la date du 7 juin 2024

Le délibéré sur la demande de levée de l’immunité du président déchu Mohamed Bazoum attendu ...