Home / A la une / Digitalisation des activités pastorales au Sahel et en Afrique de l’Ouest: Faire un état des lieux du « Cluster élevage » pour redynamiser le secteur

Digitalisation des activités pastorales au Sahel et en Afrique de l’Ouest: Faire un état des lieux du « Cluster élevage » pour redynamiser le secteur

Les experts en agropastoralisme et leurs partenaires sont en conclave ce mardi 30 janvier 2024 à Niamey à travers un atelier de partage sur l’état d’avancement du plan d’actions du cluster élevage.

C’est le Secrétaire Général Adjoint du Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage M. Salifou Issiakou qui a lancé les travaux en présence du Directeur Général de l’Agence Nationale de la Société de l’Information (ANSI) M. Adji Ali Salatou, du Président du Réseau Bilital Maroobé, de la représentante de la coopération suisse au Niger, Mme Noura Kajal et de plusieurs experts en matière du digital et de pastoralisme.

Organisé par le Réseau Bilital Maroobé en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage ainsi que des partenaires techniques et financiers notamment la coopération suisse, l’atelier va permettre aux participants d’échanger sur plusieurs points relatifs au développement du secteur agropastoral au Niger et en Afrique de l’Ouest.

Parmi les points au centre des discussions figurent : la présentation du bilan de la mise en œuvre du plan d’actions 2023 du ‘’HACKATHON pastoral’’,  la définition des orientations et la vision des actions de mise en place d’une plateforme de solutions digitales en lien avec la promotion des outils innovants et adaptés au financement du secteur agropastoral. Il sera également question de l’élaboration d’une feuille de route pour la préparation et l’organisation de l’édition 2024 du « Hackathon pastoral » avec un focus sur la filière lait local et aussi le partage avec les acteurs du plan d’actions du Comité National de Transhumance (CNT) au Niger pour une synergie d’actions en lien avec la dynamique impulsée par le « Cluster Élevage ».

En ouvrant les travaux de l’atelier, le Secrétaire Général Adjoint du Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage M. Salifou Issiakou a souligné l’importance de l’introduction du digital dans le secteur agropastoral, « Ces solutions digitales ont permis sans doute de fournir aux pasteurs et agropasteurs des solutions numériques aptes à faciliter la prévention et la gestion des conflits, à améliorer la gestion de la mobilité du bétail et à élargir l’accès à l’éducation, à la formation, aux soins et à l’appui conseil aux producteurs pasteurs et agropasteurs » Salifou Issiakou a félicité toutes les institutions et les personnes qui ont permis la concrétisation de l’initiative consacrée au « cluster élevage sur la digitalisation » avant d’adresser les remerciements des autorités du ministère et à tous les acteurs qui ne cessent d’apporter leur soutien précieux pour le développement du secteur agropastoral.

Auparavant, le Président du Réseau Bilital Moorobé M. Dodo Boukari s’est dit réjoui de l’avènement du « cluster élevage » dont la vocation est de promouvoir le secteur agropastoral avec des solutions digitales qui facilitent la collecte des données.

Le Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Société de l’Information (ANSI) M. Adji Ali Salatou a salué la tenue de cet atelier qui va permettre de faire le point sur les actions prioritaires, les progrès accomplies et les difficultés rencontrées. Il a rassuré que l’ANSI va s’investir pleinement dans cette initiative digitale en faveur du monde pastoral.

Prenant la parole au nom des Partenaires Techniques et Financiers (PFT), Mme Noura Kajal a indiqué que cette 2ème réunion du cluster pour la digitalisation de l’élevage est une opportunité pour les éleveurs tout en étant persuadée du nouvel élan que cette rencontre va insuffler au « Cluster Levage »  avec le Hackathon comme l’un des éléments clés.

Le Hackathon pastoral est une compétition qui rassemble des jeunes innovateurs  des pays sahéliens et ouest africains sur des solutions digitales. La première édition s’est déroulée en 2022 et a regroupé 35 jeunes innovateurs provenant de sept (7) pays de l’Afrique de l’Ouest.

 

Ibrahim Moussa

 

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...