Home / A la une / Départ des troupes françaises du Niger: Emmanuel Macron capitule

Départ des troupes françaises du Niger: Emmanuel Macron capitule

Après deux (2) mois de bras de fer entre le Niger et la France, cette dernière finit par capituler  au Niger sur la question du départ de ses  1500 soldats  stationnés au Niger dans le cadre de l’opération Barkhane.

Tout comme les militaires français, l’ambassadeur de la France au Niger a aussi plié bagages pour rentrer chez lui à Paris. C’est le Président Français en personne qui a fait l’annonce, ce dimanche 24 septembre 2023, lors d’une interview qu’il a accordée à la chaine française LCI. Le Patron de l’exécutif français a fait savoir que  l’Ambassadeur de France au Niger Sylvain Itté ainsi que le personnel diplomatique vont quitter le Niger dans les heures qui suivent. Quand aux soldats français, leur retrait va bientôt commencer et se poursuivra jusqu’à la fin de l’année 2023.

Un départ sous pression

C’est après presque deux (2) mois de manifestation  au quotidien que la France a finalement décidé de quitter le territoire nigérien. En effet, depuis le coup d’État du 26 juillet dernier, les Nigériens se sont mobilisés comme un seul homme pour demander le départ des troupes françaises. C’est ainsi que des manifestations de nuit comme de jour sont organisées à travers le pays. C’est surtout au niveau du rond point escadrille baptisé place de la résistance que les manifestations les plus dures ont été observées pour exiger le départ des militaires français.

En plus des sit-in, la brigade de veille citoyenne est allée jusqu’à démanteler  le réseau de ravitaillement des éléments de cette base, une situation qui a rendu leur séjour pénible et, qui, semble-t-il a accéléré le départ de ces 1500 soldats dont la France a pourtant réaffirmé rien que la semaine dernière, leur maintien au Niger sous prétexte que les autorités françaises ne reconnaissent pas les autorités actuelles de Niamey.

Selon certaines sources, le départ des soldats français a été acté après un échange téléphonique entre le Président déchu Mohamed Bazoum et le Président Français Emmanuel Macron, lorsque le premier a demandé au second de retirer ses troupes du Niger.

Quoiqu’il en soit, le paris est gagné pour les Nigériens qui durant presque 60 jours durant ont bravé le soleil, la pluie et toutes autres intempéries pour voir les soldats français chassés hors du territoire du Niger.

Après le Mali et le Burkina Faso, le Niger est le 3ème pays en Afrique de l’Ouest a chassé les soldats de l’opération Barkhane sur son territoire.

 

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...