Home / A la une / Départ des militaires américains du Niger : Le Niger et les USA s’accordent sur les modalités du désengagement

Départ des militaires américains du Niger : Le Niger et les USA s’accordent sur les modalités du désengagement

Le Ministre de la Défense Nationale, le Général des Corps d’Armées Salifou Mody

Après la dénonciation, avec effet immédiat, intervenue le 16 mars 2024, des accords de coopération militaire passés entre le Niger et les États Unis d’Amérique en 2012, les deux pays viennent de s’accorder sur les modalités du retrait des troupes américaines du Niger. L’entente répond ainsi au souhait exprimé par le Pentagone en mars 2024 de voir ‘’un retrait ordonné et responsable des forces américaines du Niger’’

Menées du 15 au 19 mai 2024 dans la plus grande discrétion les discussions se sont déroulées dans le respect mutuel, se sont félicitées les deux parties.

« Le désengagement des troupes américaines se terminera au plus tard le 15 septembre 2024 », annonce un communiqué conjoint en date du dimanche 19 mai 2024, sanctionnant la rencontre.

 

Les discussions ont été conduites dans le cadre d’une commission mixte de désengagement ‘’pour coordonner le retrait en bon ordre et en toute sécurité des forces américaines du Niger’’.

Côté Niger, la délégation du Ministère de la défense Nationale du Niger a été conduite par le Chef d’état-major de l’armée de terre, le Colonel-major Mamane Sani Kiaou et côté américain, la délégation était pilotée par le sous-secrétaire à la défense pour les opérations spéciales et les conflits de faible intensité, M. Christopher Maier, ainsi que par le Directeur du développement des forces conjointes au sein de l’état-major interarmées, le Général de corps d’armée aérienne Dagvin Anderson.

Dans le communiqué conjoint rendu public le dimanche 19 mai 2024, les deux délégations ont confirmé les garanties de protection et de sécurité aux forces américaines durant leur retrait. Le Ministère nigérien de la Défense et le Département de la Défense des États Unis ont également établi les procédures pour faciliter l’entrée et la sortie du personnel américain, y compris les autorisations de survol et d’atterrissage pour les vols militaires.

Pour rappel, le Conseil National pour la Sauvegarde la Patrie (CNSP), l’organe militaire dirigeant au Niger, avait dénoncé les accords de coopération portant sur la défense et la sécurité signé avec les États Unis et souhaité en mars 2024 le retrait des troupes militaires américaines du Niger. Cette décision du CNSP a été soutenue par des manifestations organisées par des Organisations de la Société Civile qui soutiennent les autorités de transition dans le combat pour la souveraineté un peu partout dans le pays pour mettre la pression sur le pays de l’Oncle Sam. Les États-Unis d’Amérique qui ont attendu vainement des éclaircissements sur la décision du CNSP ont finalement décidé d’annoncer le retrait ‘’retrait ordonné et responsable des forces américaines du Niger’’

Ce sont donc les modalités pratiques de ce retrait qui ont fait l’objet de discussions aboutissant au consensus du 19 mai 2024 dans lequel les deux parties ont rappelé les sacrifices communs consentis dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et se sont félicitées des efforts mutuels consentis dans la montée en puissance des forces armées nigériennes.

Enfin dans le communiqué conjoint signé par les deux parties, celles-ci se sont engagées à poursuivre la coopération dans les domaines d’intérêt communs. ‘’Le retrait des forces américaines du Niger n’entache en rien la poursuite des relations entre les États-Unis et le Niger dans le domaine du développement’’, conclut le communiqué qui précise que le Niger et les États-Unis s’engagent à un dialogue diplomatique continu pour définir l’avenir de leurs relations bilatérales.

Adoum Boulkassoum

Ceci pourrait vous interesser

Coopération Niger/Unicef : La nouvelle représentante résidente de l’Unicef présente ses lettres de créance

Le Ministre des Affaires Étrangères de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur M. Bakary ...