Home / A la une / Déclaration sur la situation actuelle au Sénégal – 4 juin 2023

Déclaration sur la situation actuelle au Sénégal – 4 juin 2023

Pr David Dosseh lisant la déclaration

Nous, participants au forum international sur l’espace civique organisé par Tournons la Page Niger du 2 au 4 juin à Niamey, rendons publique la déclaration dont la teneur suit :

 

Depuis quelques temps, nous constatons que le Sénégal, à l’image de certains autres pays africains, traverse une crise politique caractérisée par la volonté manifeste du Président Macky SALL de briguer un troisième mandat bafouant la limitation historique des mandats au Sénégal. Une crise qui a été exacerbée par la condamnation le 1er juin 2023 du leader de l’opposition, Monsieur Ousmane SONKO, à deux ans de prison pour « corruption de la jeunesse ». Un verdict perçu par de nombreux Sénégalais comme une instrumentalisation de la justice.

 

À la suite de cela, des manifestations violentes ont éclaté un peu partout dans le pays engendrant la mort d’au moins 15 personnes, un grand nombre de blessés et l’arrestation d’environ 500 manifestants, parmi lesquels des membres de la société civile, des journalistes et des opposants politiques.

 

Au vu de tout ce qui précède, nous, participants au forum international sur l’espace civique :

  • Présentons nos condoléances aux familles des victimes et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés ;
  • Demandons une enquête indépendante et transparente pour éclaircir les circonstances de la mort des 15 personnes lors des manifestations ;
  • Déplorons le silence de la communauté internationale face aux exactions perpétrées par les forces de l’ordre ;
  • Condamnons avec la plus grande fermeté les dérives du régime du Président Macky SALL et les répressions contre les journalistes et les acteurs de la société civile ;
  • Exigeons la libération inconditionnelle de tous les prisonniers politiques et leaders d’opinion ;
  • Exigeons le respect des libertés fondamentales, notamment les libertés de manifestation, de libre circulation et d’expression ;
  • Déplorons la réaction de la CEDEAO qui rejette la faute sur le peuple sénégalais et lui demandons d’intervenir afin d’apaiser la situation et d’exiger le respect strict de la limitation des mandats ;
  • Invitons le Président Macky SALL à mettre en avant l’intérêt du peuple sénégalais ;
  • Appelons l’ensemble du peuple sénégalais à préserver la vie humaine, les biens publics et privés ainsi que la cohésion nationale.

 

Nous sommes tous sénégalais.

 

 

 

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...