Home / A la une / Coupe du président de la République : ISSAKA ISSAKA encore et toujours

Coupe du président de la République : ISSAKA ISSAKA encore et toujours

Issaka Issaka soulevant sa coupe

« Il va falloir lui dire d’arrêter de participer à ce genre de compétition » disait un fanatique de la lutte, un autre renchérît « j’étais de passage et je l’ai vu terrasser tout le monde », un brin fataliste, un autre va jusqu’à demander d’amener « peut-être ORDINATEUR (du nom du lutteur sénégalais) » pour pouvoir arrêter le colosse de Dosso. Sa domination est telle que sûrement les lutteurs ont eux aussi cette réflexion. Jamais lutteur n’aura autant dominé sa discipline. Issaka n’a plus d’égal au Niger, tous ont courbé l’échine devant lui. Dans cette édition, personne n’a fait le poids, Noura n’avait rien compris devant la foudre dossolaise au 1er combat, tout comme Laouali Dan Tela en finale qui refusait même le combat tellement qu’il connaissait l’évidence. Encore une fois, il retourne avec sa coupe, comme si aujourd’hui et le sabre et la coupe du président, ont un seul destinataire : KADRI ABDOU

Qui aujourd’hui peut se dresser devant lui ? Presque personne. Le seul est Yacouba Adamou, mais le poids de l’âge aidant, l’ancien champion du Niger ne peut que constater les dégâts, tout comme d’ailleurs Zakirou, Mansour, Noura et qui sais-je encore. Celui qui a commencé à lui tenir tête est blessé (jambe cassée), Aibo n’a pu regarder de loin la domination écrasante de Issaka qui, sûrement prend date à la prochaine édition du sabre national à Agadez, avec la certitude d’être l’arch favori de ce tournoi.

Issaka peut dormir tranquille, la concurrence n’est pas encore prête.

 

Dandoua Amadou Roufai

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...