Home / A la une / Coup d’Etat au Niger : les sanctions de la CEDEAO commencent à tomber !

Coup d’Etat au Niger : les sanctions de la CEDEAO commencent à tomber !

La photo de famille des Chefs d’Etat lors du sommet d’Abuja du 3à juillet

Prises  le dimanche 30 juillet 2023 par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à l’issue de son 51ème session extraordinaire, les sanctions commencent à être mises en application au niveau des pays et des institutions régionales.

C’est la Côte d’Ivoire qui a officiellement donné le coup d’envoi de l’application des mesures à travers une note du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (PME). Dans ce document, le gouvernement ivoirien a clairement annoncé la suspension des importations, exportations et des formalités de dédouanement en provenance et à destination du Niger. Cette note administrative est faite pour se conformer aux décisions prises à Abuja le 30 juillet dernier, lorsque les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO, ont décidé de la fermeture des toutes les frontières aériennes et terrestres ainsi que la suspension de toutes les transactions financières entre les Etats membres et le Niger.

Par rapport aux transactions financières, là aussi, les sanctions semblent prendre effet, à partir de ce lundi 1er août 2023. Dans un communiqué largement partagé sur les réseaux sociaux est attribué à la Banque Centrale des Etats de l’Ouest (BCEAO), il est indiqué clairement : ‘’qu’en raison des risques exceptionnels sur la bonne marche des opérations, les Agences Principales et Auxiliaires de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) resteront fermées jusqu’à nouvel ordre.’’

en début de soirée, c’est le tour du Nigeria de mettre sa menace de couper l’électricité en exécution en plongeant plusieurs localités du pays dans le noir.

Cette décision de la Banque Centrale risque d’impacter sur le fonctionnement des banques secondaires s’inquiètent plusieurs observateurs.

En attendant le dialogue avec les émissaires de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) notamment le sultan de Sokoto Saad Aboubacar et l’ancien Président de la République Fédérale du Nigeria, le Général à la retraite Abdusalami Abubacar dont l’arrivée a été annoncée ce mercredi 02 août 2023 à Niamey, les frontières restent et demeurent fermées jusqu’à nouvel ordre entre le Niger et les pays de la CEDEAO.

Cette fermeture des frontières aériennes et terrestres, a déjà fait des victimes car plusieurs Nigériens sont aujourd’hui bloqués dans plusieurs pays à travers le monde.

 

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Coopération Niger/Unicef : La nouvelle représentante résidente de l’Unicef présente ses lettres de créance

Le Ministre des Affaires Étrangères de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur M. Bakary ...