Home / A la une / Coup d’Etat au Niger : le Ministre Algérien des Affaires Étrangères en tournée dans trois (3) pays de la CEDEAO

Coup d’Etat au Niger : le Ministre Algérien des Affaires Étrangères en tournée dans trois (3) pays de la CEDEAO

Ahmed Attaf, Ministre Algérien des Affaires Étrangères

Le patron de la diplomatie algérienne a entamé ce mercredi 23 août 2023, une tournée dans trois (3) pays de la CEDEAO : Bénin, Nigeria et Ghana. L’objectif du déplacement de M. Ahmed Attaf est d’aller transmettre le message du Président algérien Abdoulmadjid Tebboune, qui privilégie une solution diplomatique pour une sortie de crise au Niger.

Face à l’éventualité d’une intervention militaire au Niger qui est toujours sur la table au niveau de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Algérie qui partage 1000 kilomètres de frontière avec le Niger préfère une solution pacifique à l’usage de la force.

L’Algérie a adopté cette posture du fait que son président Abdoulmadjid Tebboune est persuadé qu’intervenir au Niger aura des conséquences en Afrique de l’Ouest et du Nord. Le dirigeant algérien est parti du constat des conséquences de l’intervention militaire de l’OTAN en Libye, qui par ailleurs, a contribué à la dégradation de la situation sécuritaire au Sahel.

Une autre raison est non de moindre avancée par les responsables algériens est que le Niger constitue aujourd’hui la porte d’entrée des migrants en Afrique du Nord et que si le Niger tombe, l’Algérie va certainement récolter les conséquences sur son territoire sachant qu’au stade actuel des choses, ils sont des milliers des migrants nigériens et autres subsahariens qui résident dans les villes algériennes.

« Il n’y a pas une solution sans l’Algérie à la crise nigérienne car nous serons les premiers à être affectés », a précisé le président Tebboune.

Cette tournée du chef de la diplomatie nigérienne intervient après la tenue de la réunion des chefs d’Etat-major des pays membres de la CEDEAO à Accra au Ghana.

L’Algérie est aussi frontalière de la Libye et du Mali, deux (2) pays instables depuis plus d’une décennie.

Signalons que les trois (3) pays visités ont tous annoncé leur contribution à l’effort de guerre.

En cas d’une intervention militaire au Niger, les juntes burkinabè et malienne ont annoncé qu’ils prêteront main forte à leurs frères d’armes nigériens.

 

Ibrahim Moussa Illagamo

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...