Home / A la une / Coopération Niger-Italie : Présentation du projet électrification photovoltaïque dans les départements de Keita et d’Illéla

Coopération Niger-Italie : Présentation du projet électrification photovoltaïque dans les départements de Keita et d’Illéla

Présentation du projet électrification photovoltaïque dans les départements de Keita et d’Illéla

Financement : Agence Italienne de Coopération pour le Développement (AICS)

Exécution : Agence Nigérienne de Promotion de l’Électrification en milieu Rural (ANPER)

Durée : 3 ans

Coût : 3 millions d’euros (soit 1,967 871 000 FCFA)

 

Objectif Général :  

Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations rurales du Niger par l’accès aux services énergétiques modernes.

Objectif Spécifique :

Valoriser les ressources énergétiques nationales via l’installation de systèmes solaires photovoltaïques ou hybrides dans les des départements de Keita et Illela (Région de Tahoua) au Niger.

Résultats attendus :

R1 : L’accès à l’électricité dans les communes d’intervention est amélioré

R2: Le taux de scolarisation et le taux de couverture sanitaire est amélioré dans les communes d’intervention

R3: Le nombre d’emplois directs et indirects ont augmenté dans les communes d’intervention.

Différentes Composantes :

Le projet est subdivisé en trois composantes qui sont :

 

Études de faisabilité et d’impact social environnemental

La composante 1 regroupe les activités préparatoires à la mise en œuvre des réalisations matérielles. Il est prévu dans le cadre de ce projet, une Étude d’Impact Environnementale et Sociale (EIES) qui consiste à élaborer et récolter des données et de mesurer les risques d’impacts écologiques (biologiques et biophysiques) générées par le projet tout en prenant en compte une analyse des mitigations. De même, une Organisation Paysanne expérimentée sera sélectionnée qui procédera à la sélection des 25 sites maraichers sur la base des critères définis et d’éléments liée à la durabilité et la propriété des kits de pompage.

 

Composante 2 : Équipement solaire et du réseau

Les activités de la composante 2 concernent l’installation et mise en service de deux Centrales solaires photovoltaïques (PV) d’une capacité de 91kWc et 108 kWc respectivement dans les villages de Zouraré Chaffa et Zouraré Talag lag situés dans la commune de Tajaé (département d’Illéla) et Ikankan et Inkinkaram situés de département de Keita. Le projet favorisera également le développement des compétences locales en matière d’entretien des installations. Aussi, il est à noter l’installation des 100 kits solaires pour école et centre de santé. Le projet favorisera également le développement des compétences locales en matière d’entretien des installations (R2).

Composante 3 : Renforcement de systèmes de production maraichère

Les exploitants bénéficiaires du projet bénéficieront d’un renforcement de capacités en vie associative et d’une formation sur les chaines de valeurs des filières porteuses, ainsi que des compétences en matière d’entretien des installations.

Composante 4 : Fonctionnement du Projet

Cette composante concerne le fonctionnement de la mise en œuvre du Projet d’Électrification rurale photovoltaïque au Niger, des activités de sensibilisation et de visibilité autour du projet et le suivi évaluation du projet.

 

 

Source : ANPER

Ceci pourrait vous interesser

Retrait des forces américaines du Niger : Vers la fin de l’influence occidentale au sahel

Le 16 mars dernier, le gouvernement de la République du Niger dénonçait les accords militaires ...