Home / A la une / Construire un espace budgétaire urbain résilient dans le cadre de la construction nationale

Construire un espace budgétaire urbain résilient dans le cadre de la construction nationale

Addis-Abeba, le 23 mai 2024 (CEA) – La CEA et ses partenaires ont lancé une initiative visant à renforcer les capacités des gouvernements municipaux africains à élaborer et à mettre en œuvre des réformes politiques et des stratégies et ce dans le but d’élargir et à construire un espace budgétaire urbain résilient.

L’initiative, DA-15 qui est un espace budgétaire urbain élargi et résilient pour une reprise inclusive et résiliente post-COVID-19 en Afrique, a été lancée à Nairobi, le 22 mai 2024 et est dirigée par la Commission économique pour l’Afrique (CEA) en collaboration avec les partenaires d’exécution, ONU-Habitat, le FENU et le Comté de la ville de Nairobi.

Selon la Cheffe de la Section de l’urbanisation et du développement, à la CEA, Atkeyelsh Persson, le projet sera mis en œuvre dans quatre villes en 2024, à savoir Addis-Abeba, Nairobi, Kigali et Lusaka. Deux autres villes, Dar es Salaam et Yaoundé, bénéficieront du projet au cours des trois prochaines années.

Elle a noté que le projet soutiendra les villes sélectionnées à travers de nombreuses interventions, allant de la production de preuves à la conception d’interventions réelles pour améliorer l’espace budgétaire. L’accent sera mis sur la capacité des autorités municipales à remplir ces fonctions tout en promouvant la transparence et la responsabilité fiscales.

Mme Persson a déclaré que le projet se concentrera sur cinq indicateurs financiers, à savoir la liquidité, l’autonomie, l’excédent d’exploitation, l’efficacité collective et la solvabilité. Ces domaines aideront à définir la performance financière et, par conséquent, l’espace budgétaire nécessaire pour remplir les mandats des gouvernements municipaux tout en répondant aux chocs, tels que le changement climatique et les conflits.

Le Secrétaire du comté et Chef de la fonction publique du Comté de Nairobi, M. Patrick Akivaga, a déclaré que le Compte de développement (DA15) est pertinent pour l’ajustement de la politique fiscale du Conseil municipal de Nairobi, en particulier en ce qui concerne la modernisation de la fiscalité dans le contexte de la transformation des entreprises et de l’élargissement de l’espace fiscal. Les PME et les start-ups sont des acteurs importants pour relever les défis urbains.

« Ce projet arrive à point nommé et l’inclusion d’autres villes, au niveau local et régional, constitue un avantage supplémentaire, en raison de la pertinence du débat économique régional qui souligne le rôle des villes dans le développement durable et la nécessité d’un apprentissage entre les pairs », a-t-il déclaré.

  1. Akivaga qui reconnaît l’importance du projet pour les villes, a déclaré que le Conseil municipal de Nairobi est ravi de faire partie du projet DA15 sur l’espace budgétaire local, car la finance locale est importante pour financer les chocs émergents liés au climat, tels que les récentes inondations à Nairobi, qui ont causé des dommages aux infrastructures, aux ponts et aux écoles.

En outre, il a déclaré que l’économie urbaine est importante, notamment en ce qui concerne la résilience climatique et la diminution des budgets municipaux.

Mme Persson a expliqué que l’autonomie budgétaire des gouvernements locaux est essentielle au financement local, en particulier dans un environnement post-COVID-19 et de récession mondiale qui a vu des changements majeurs dans le paysage financier.

« Il est important de lier la recherche et la pratique pour diffuser les enseignements auprès des comtés et d’autres institutions », a-t-elle déclaré.

 

Publié par :

Section de la communication
Commission économique pour l’Afrique
B.P. 3001
Addis-Abeba
Éthiopie
Tél : +251 11 551 5826
Email : eca-info@un.org

Ceci pourrait vous interesser

Coopération Niger/Unicef : La nouvelle représentante résidente de l’Unicef présente ses lettres de créance

Le Ministre des Affaires Étrangères de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur M. Bakary ...