Home / Non classé / COMMUNIQUE DE PRESSE N°002/RENAC/2023

COMMUNIQUE DE PRESSE N°002/RENAC/2023

Le RENAC appelle à un débat rigoureux sur la gestion des finances publiques et apporte son soutien à ICON-Niger
Le Réseau Nigérien Anti-Corruption (RENAC), dont l’ONG ICON Niger est un membre actif, dénonce la cabale médiatique de certaines institutions publiques, flanquées de quelques laudateurs politiques, en mal d’audience, sur la récente publication de l’ONG, qui exhortait le Gouvernement à prendre des mesures idoines sur la situation économique du pays et la gestion de la dette publique.
Face à cette levée de boucliers, menée par quelques personnes dont le comportement et la relation avec la gestion publique sont loin d’être un exemple, le RENAC exprime son soutien ferme à l’ONG ICON et aux analystes économiques, financiers et politiques, à la suite des récentes publications des données économiques officielles du pays et de l’UEMOA.
Le RENAC veut replacer le débat sur la gouvernance financière au cœur du débat citoyen de manière dépassionnée, et loin des insinuations malheureuses portées par quelques scribes qui tendent à confondre toute dénonciation à une collusion avec l’opposition politique.
C’est pourquoi, il est important de souligner le rôle déterminant des organisations de la société civile (OSC) dans la lutte contre la corruption et dans l’ancrage du débat sur les sujets d’intérêt national telles que la transparence financière et la bonne gouvernance.
Les OSC, dont ICON Niger fait partie, jouent un rôle essentiel dans la promotion de l’intégrité, de la responsabilité et de la reddition des comptes au sein de notre société. Leur travail contribue à renforcer les mécanismes de contrôle et à favoriser une culture de transparence dans la gestion des affaires publiques.
Il est regrettable de constater cette campagne lancée à dessein à chaque fois que les analyses ou les opinions ne sont pas en ligne avec certains individus, habitués à des applaudissements des podiums politiques, et réfractaires à tout changement positif.
Le RENAC condamne fermement les tentatives visant à ternir l’image des OSCs et à propager des menaces à peine voilée et des informations inexactes à des fins politiciennes et nuisibles.
Ces insinuations infondées ne font que polluer le débat public et contrarier tout effort de bonne gouvernance, engagé pour assurer le bien-être économique et social des populations nigériennes.
Le RENAC invite les professionnels des médias, les activistes ainsi que les acteurs politiques, tous bords confondus, à faire preuve de rigueur et de professionnalisme dans leur traitement de l’information.
Les ONG, membres du RENAC, continueront à soutenir les efforts du Gouvernement dans les domaines de l’intégrité, de la lutte contre la corruption et de la gestion saine des deniers publics.
Fait à Niamey, le 11 mai 2023
Pour le Réseau Nigérien Anti-Corruption (RENAC)
Adamou Oumarou

Ceci pourrait vous interesser

Sud Global: le pouvoir contre l’Occident

Le terme «Sud Global» est apparu pour la première fois en 1969 dans un article ...