Home / A la une / Communiqué de presse du BEN-CDTN du 28 mai 2024 : La sécurité et les relations entre le Niger et le Bénin au centre des préoccupations

Communiqué de presse du BEN-CDTN du 28 mai 2024 : La sécurité et les relations entre le Niger et le Bénin au centre des préoccupations

Le Bureau Exécutif de la Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger (BEN-CDTN) a rendu publique un communiqué de presse, ce mardi 28 mai 2024. Au menu du communiqué deux sujets d’actualités, objet de préoccupations des populations, à savoir la situation sécuritaire de notre pays et les relations entre la République du Bénin et celle du Niger. Le Bureau Exécutif National de la CDTN n’est pas resté en marge. Relativement à la situation sécuritaire le BEN/CDTN, dans le communiqué de presse du 28 mai 2024 signé par le Secrétaire Général de ladite centrale, Idrissa Djibrilla, ‘’note les efforts significatifs déployés en vue de doter les forces armées de moyens conséquents leur permettant de juguler la menace terroriste au Niger’’.

Toutefois, le BEN/CDTN ‘’constate, en dépit des moyens mobilisés et mis en œuvre, que les attaques terroristes se poursuivent toujours avec une violence barbare’’.

L’Exécutif de la Centrale syndicale qui se dit profondément attristé, condamne sans réserve les récents massacres des populations sans arme à Tabalak, Boni, Djambala, Kokorou, Méhana et Goyar (ile d’Ayorou) et sur l’axe Mainé Soroa- Diffa.

‘’Les auteurs de ces crimes odieux doivent être traqués et mis hors d’état de nuire’’, soutient le BEN-CDTN.

Le BEN/CDTN a présenté par la même occasion ses condoléances les plus émues au peuple nigérien et aux populations profondément endeuillées.

Toujours sur le plan sécuritaire, Le BEN-CDTN ‘’demande à l’ensemble de la population nigérienne en général et celle des régions de Diffa et Tillabéri en particulier de faire montre de résilience face à ces épreuves et de mettre en avant l’unité nationale et la préservation de la quiétude sociale’’.

LE BEN-CDTN de lancer un appel au CNSP et au Gouvernement de transition ‘’de tout mettre en œuvre pour assurer et garantir la sécurité des personnes et de leurs biens sur toute l’étendue du territoire national, seule condition d’une paix sociale durable en cette veille de la saison hivernale.

Par rapport aux relations tendues entre le Bénin et Le Niger, le BEN-CDTN ‘’demande aux autorités des deux pays de mettre en avant la sagesse africaine pour trouver une issue heureuse au différend qui les oppose dont les principales victimes restent et demeurent les populations de part et d’autre’’.

La CDTN, centrale syndicale la plus représentative au Niger en appelle à un dialogue franc et sincère entre les plus hautes autorités des deux États pour une solution négociée et consensuelle afin de préserver la paix et les liens séculaires et fraternelles entre les deux peuples frères du Bénin et du Niger

Mato Mani

Ceci pourrait vous interesser

Coopération Niger/Unicef : La nouvelle représentante résidente de l’Unicef présente ses lettres de créance

Le Ministre des Affaires Étrangères de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur M. Bakary ...