Home / A la une / Burkina / Formation professionnelle : Le Centre africain de management et de perfectionnement des cadres (CAMPC) ouvre ses portes à Ouagadougou

Burkina / Formation professionnelle : Le Centre africain de management et de perfectionnement des cadres (CAMPC) ouvre ses portes à Ouagadougou

Le Centre africain de management et de perfectionnement des cadres (CAMPC) a procédé à la cérémonie d’ouverture officielle de sa représentation à Ouagadougou le mercredi 27 février 2023. Ce centre a pour vocation de renforcer les capacités des organisations et des cadres africains.

Le CAMPC forme des cadres et agents des administrations publiques, des organisations et des entreprises africaines. Il fournit aussi des conseils et une assistance pour accompagner les administrations, les organisations et les entreprises dans leur quête de productivité et de compétitivité. Il évolue également dans la recherche et la publication, notamment en management et en sciences humaines.

Rappelons que le CAMPC a été créé en 1970 à Yaoundé par les chefs d’État et de gouvernement des pays de l’Organisation commune africaine et malgache (Ocam). Il est opérationnel depuis 1975 et son siège est en Côte d’Ivoire. En quarante-huit années d’activités, il a formé plus de 40.000 agents et cadres africains en provenance de plus d’une vingtaine de pays d’Afrique francophone.

Cette représentation est également celle du Niger

Ces formations couvrent à la fois les différents cycles de gestion des organisations que divers secteurs d’activités, se caractérisant par des programmes de perfectionnement de courte durée (formations qualifiantes) et des programmes diplômants en alternance conférant aux auditeurs des titres académiques de niveau Licence et Master. Le CAMPC organise en moyenne par an, une centaine de séminaires et produit au moins 300 diplômés dans les programmes longs en alternance.

 

 

« Auparavant, ceux qui souhaitaient se former venaient à Abidjan. C’est à l’occasion de la validation du plan stratégique 2018-2022 du CAMPC que cette action de délocalisation a finalement été retenue par les membres du conseil d’administration. Nous venons corriger ce retard avec l’ouverture de la représentation au Burkina Faso. La mission principale de la représentation est d’assurer la coordination entre les administrations des organisations et les entreprises implantées au Burkina Faso et le siège qui est à Abidjan. Il s’agit également d’assurer les formations à courte et longue durée » a justifié le directeur général du CAMPC, le Pr Joseph Kaudjhis.

Pr Joseph Kaudjhis a affirmé qu’il est prévu dans les années à venir la construction du campus

Des dires du représentant du ministère des Sports, de la jeunesse et de l’emploi Adelphe Sanou « pour avoir une jeunesse au service du développement, il faut la formation. Nos administrations ont besoin de ressources humaines qualifiées. Cette ouverture représente donc une belle opportunité. Surtout lorsqu’elle (la représentation) est implantée sur place » a-t-il laissé entendre.

 

 

Les locaux de la représentation sont situés au quartier Ouaga 2000 (route du commissariat, non loin de l’ambassade de la république du Sénégal).

Le CAMPC regroupe à ce jour six États que sont le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Niger et le Togo.

SB Lefaso.net

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...