Home / A la une / BRICS: construire un monde plus juste et plus équitable

BRICS: construire un monde plus juste et plus équitable

L’Ambassadeur de Chine au Niger

Du 22 au 24 août, le Président chinois Xi Jinping a participé au 15e Sommet des dirigeants des BRICS à Johannesburg, en Afrique du Sud, et a coprésidé le Dialogue des dirigeants chinois et africains avec le Président sud-africain Ramaphosa. Basées sur l’Afrique du Sud et les BRICS, et avec un regard sur l’Afrique et le monde, ces deux réunions importantes ont permis de dégager un nouveau consensus sur la coopération Sud-Sud et d’écrire un nouveau chapitre de solidarité et de développement.

Le mécanisme de coopération des BRICS: une force importante pour façonner léchiquier international

Les membres fondateurs du mécanisme de coopération des BRICS (Chine, Brésil, Russie, Inde et Afrique du Sud) représentent 42 % de la population mondiale, 30 % du territoire mondial et un quart de l’économie mondiale. Après 17 ans de développement, les BRICS sont progressivement devenus une force importante et constructive pour la promotion de la croissance économique mondiale, l’amélioration de la gouvernance mondiale et et l’avancement d’une plus grande démocratie dans les relations internationales. En tant que la plus grande économie des pays BRICS, la Chine joue un rôle important dans le mécanisme de coopération des BRICS. L’initiative « la ceinture et la route » proposée par la Chine est profondément en synergie avec sur les stratégies de développement de nombreux pays, protège et promeut fermement les intérêts communs d’un grand nombre de pays émergents et de pays en développement. L’initiative pour le développement mondial, l’initiative pour la sécurité mondiale et l’initiative pour les civilisations mondiale proposés par la Chine ont apporté la sagesse chinoise et démontré le rôle d’un grand pays responsable. La Chine insiste sur le multilatéralisme, la construction en commun d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, adhère au concept de bénéfice mutuel et de coopération gagnant-gagnant, et insuffle de la vitalité à la coopération des BRICS par le biais d’actions pratiques.

Le Président Xi Jinping souligne que nous nous réunissons à un moment où le monde est entré dans une nouvelle période de turbulences et de transformations, marquée par la multiplication des facteurs d’incertitude, d’instabilité et d’imprévisibilité. La Chine et les autres pays des BRICS poursuivront l’esprit BRICS d’ouverture, d’inclusion et de coopération gagnant-gagnant, soutiendront fermement la mondialisation économique et le multilatéralisme authentique, promouvront la réforme pour faire évoluer la gouvernance mondiale dans un sens plus juste et plus équitable et apporteront au monde plus de certitudes, de stabilités et d’énergies positives.

Lélargissement des BRICSune nouvelle étape importante dans la solidarité et la coopération entre les pays en développement

Lors du Sommet des dirigeants des BRICS à Xiamen en 2017, la Chine a proposé de manière innovante le modèle de coopération BRICS+, qui a mis en place une nouvelle plate-forme permettant aux pays en développement de s’unir et de coopérer pour un développement commun, et de plus en plus de pays veulent frapper à la porte des BRICS. Ce Sommet des dirigeants des BRICS a été décidé d’inviter l’Arabie saoudite, l’Égypte, les Émirats arabes unis, l’Argentine, l’Iran et l’Éthiopie à rejoindre les BRICS en tant que nouveaux membres, et d’accueillir d’autres pays en développement qui le souhaitent et qui remplissent les conditions pour devenir des pays partenaires des BRICS. Il s’agit là du point le plus important de ce Sommet des dirigeants des BRICS et d’un moment historique majeur dans le processus de développement des BRICS. L’élargissement continu du mécanisme de coopération des BRICS contribuera à consolider la position unie et autonome des pays en développement et à promouvoir la gouvernance commune des affaires mondiales et le partage des fruits du développement entre tous les pays, ce qui est l’attente générale des pays en développement et l’orientation inévitable du développement de l’époque.

Le Président Xi Jinping souligne que le développement porte l’aspiration de nos peuples à une vie meilleure. C’est la première priorité des pays en développement et un thème éternel de toute l’humanité. La Chine et les autres pays en développement sont unis par le même idéal et le même destin. Elle a été un membre des pays en développement, et elle l’est encore aujourd’hui et le sera pour toujours. La Chine s’engagera à sauvegarder fermement les intérêts communs des pays en développement, à accroître la représentation et la voix des pays en développement dans la gouvernance mondiale et à les aider à atteindre un meilleur développement.

Coopération ChineAfrique : un modèle pour la construction dune communauté d’avenir partagé pour lhumanité

Ce Dialogue des dirigeants chinois et africains a permis aux deux parties de se retrouver face à face 5 ans après pour discuter de l’amitié et de la coopération. L’Afrique est un foyer d’espoir au 21e siècle, et la Chine est le plus grand partenaire commercial de l’Afrique et l’ami le plus fiable des frères africains. Lors de ce Dialogue, le Président Xi Jinping a avancé trois propositions pour renforcer la coopération pragmatique sino-africaine et contribuer à l’intégration et à la modernisation de l’Afrique dans la prochaine étape: premièrement, la Chine lancera l’Initiative pour le soutien à l’industrialisation de l’Afrique. Elle mobilisera des ressources de sa coopération avec l’Afrique et l’initiative des entreprises chinoises pour soutenir le développement du secteur manufacturier et la réalisation de l’industrialisation et de la diversification économique du continent. Deuxièmement, la Chine lancera le Programme d’assistance à la modernisation de l’agriculture de l’Afrique. Elle accompagnera l’Afrique dans l’extension de ses cultures céréalières, encouragera les entreprises chinoises à accroître leurs investissements dans l’agriculture en Afrique et renforcera la coopération sur les technologies agricoles, dont celles liées aux semences, en vue de contribuer à la transformation et à la montée en gamme de l’agriculture en Afrique. Troisièmement, la Chine lancera le Plan de coopération sino-africaine pour le développement des talents. Elle envisage de former chaque année pour l’Afrique 500 directeurs et enseignants performants des écoles professionnelles, ainsi que 10 000 talents qui maîtrisent la langue chinoise et les compétences professionnelles. La Chine entend inviter 20 000 officiels gouvernementaux et professionnels techniques des pays africains à des séminaires ou forums. L’année prochaine, la Chine accueillera la 9e Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), qui est un Forum des dirigeants sino-africains face à face en Chine après 2018, et qui sera certainement un grand événement d’unité, d’amitié et de victoire entre la Chine et l’Afrique.

Le Président Xi Jinping souligne que le Parti communiste chinois (PCC) a conduit avec succès le peuple sur la voie du socialisme à la chinoise, et la Chine espère également que les pays africains parviendront au développement et à la prospérité avec la Chine. La Chine est prête à partager ses expériences et opportunités de développement avec ses frères africains et à promouvoir avec eux la création d’une communauté de destin Chine-Afrique dans la nouvelle ère, en défendant continuellement les principes de « sincérité, résultats effectifs, amitié et bonne foi » et de recherche du plus grand bien et des intérêts partagés. Le modèle de coopération BRICS+ constitue un pont pour la coopération entre la Chine et les pays africains. Alors que davantage de pays s’unissent dans le cadre du mécanisme de coopération des BRICS, les pays africains, dont le Niger, auront davantage d’opportunités de développement dans l’industrie, l’agriculture et d’autres domaines. La Chine et l’Afrique qui s’unissent pour faire avancer la cause de la modernisation créeront certainement un avenir meilleur pour les deux peuples !

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...