Home / A la une / Baccalauréat session 2023 : Vers la reprise de l’épreuve des mathématiques pour la série D

Baccalauréat session 2023 : Vers la reprise de l’épreuve des mathématiques pour la série D

Photo DR

Les épreuves écrites des examens du baccalauréat session 2023 se sont achevées il y a de cela quelques jours. Ils étaient 92 956 candidats, toutes séries et spécialités confondues parmi lesquelles 37 837 filles représentant 40,70% de l’effectif inscrits. De ces candidats inscrits 89 813 se sont effectivement présentés. A l’issue des délibérations des premiers et seconds groupes, 22 660 candidats dont 8 786 filles ont été déclarées admis, ce qui  donne un taux de réussite de 25,23% toutes séries et spécialités confondues. Ces résultats sont en baisse de 3,72 points de pourcentage par rapport à la session 2022.

Cependant, au moment ou les admis sont dans la préparation des dossiers pour les études supérieures et les candidats malheureux ont commencé a digéré leurs échecs, l’organisation du BAC refait surface avec la reprise de l’épreuve des mathématiques pour les candidats de la série D. Ainsi en a décidé le Conseil des Ministres du jeudi 06 juillet 2023.

« En raison des erreurs graves descellées dans la formulation du sujet de mathématiques de la Série D, sur instruction de Son Excellence Monsieur le Président de la République, l’épreuve de mathématiques de la Série D sera reprise dans les prochains jours. », précise le communiqué.

La reprise de l’épreuve des mathématiques dont la date n’a pas encore été portée à la connaissance de l’opinion publique concerne exclusivement les candidats qui ont échoué au Bac D.

Une décision diversement appréciée

Aussitôt l’annonce faite que les langues ont commencé à se délier sur cette décision qui suscite aujourd’hui plusieurs commentaires.

Pour les partisans de ce qui peut être qualifié d’une seconde chance aux candidats malheureux du Bac D, la décision du Chef de l’Etat n’est que justice faite à l’égard des candidats qui ont été victimes d’une épreuve contenant des erreurs très graves.

Pour d’autres, la décision de la reprise de l’épreuve des mathématiques est à écarter pour la simple raison que certains candidats ont pu obtenir la moyenne. Pour cette catégorie de personnes, le vin est tiré, il faut alors le boire, quitte à ce que les dispositions soient prises pour éviter de telles erreurs pour les prochaines sessions. La reprise de cette épreuve sera d’ailleurs très couteuse voire décrédibiliser même le diplôme de cette session de l’année 2023, estiment les détracteurs de la décision.

D’autres citoyens pensent que la meilleure des décisions, c’est de sanctionner le comité du choix des épreuves des mathématiques, qui n’a pas du tout été à la hauteur de la tâche pour laquelle, il a été constitué. C’est le manque de sanction qui fait que ces genres de situation se répètent lors des examens que ça soit du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) et/ou du Baccalauréat.

En attendant qu’une date soit fixée pour la tenue de cette session de seconde chance, le taux d’admission du Baccalauréat 2023 est de 25,23%.

 

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...