Home / A la une / Avion militaire accidenté à l’aéroport de Conakry : l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile apporte des précisions…

Avion militaire accidenté à l’aéroport de Conakry : l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile apporte des précisions…

Avion militaire accidenté à l’aéroport de Conakry

CONAKRY- Un accident impliquant un avion militaire nigérien paralyse le trafic aérien vers Conakry ce mercredi 27 septembre 2023. Depuis 11 heures, l’aéroport international Ahmed Sékou Touré de Conakry est fermé au trafic. Tous les vols programmés dans la journée ont été annulés.

Que sait-on de l’avion impliqué dans cet incident ?

L’appareil accidenté est un avion-cargo de type Hercules C-130, précise l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile (AGAC).

Après avoir atterri dans des conditions normales, ses deux roues gauches ont eu une crevaison alors que l’avion était en phase de roulage, explique à Africaguinee.com, M. Sidiki Traoré, travaillant à l’AGAC.

« Ce sont les deux roues côtés gauche qui ont éclaté. L’avion a légèrement quitté l’axe de la piste mais les pilotes ont réussi à couper les quatre moteurs et l’avion s’est immobilisé. Il n’y a pas eu des dégâts matériels à part les deux roues, il n’y pas eu de perte en vie humaine », a expliqué ce responsable de l’AGAC.

Comment dégager l’appareil de la piste ?

Selon M. Traoré il y a deux plans qui sont envisagés pour dégager la piste. La solution A, c’est d’envoyer du Niger un appareil de même type. L’avion viendra très bientôt avec tout le matériel nécessaire pour changer les roues. Le plan B consiste à soulever l’appareil pour le faire quitter de la piste.

Sidiki Traoré,  AGAC

« L’une des dispositions c’est de faire venir du Niger un autre appareil de même type avec le matériel de rechanges. Mais bien avant cela, on va voir comment dégager la piste pour permettre aux autres avions de venir.

 Actuellement les dispositions sont en cours, avec les sociétés qui sont là. Et, la solution B, c’est de voir comment soulever l’avion, la faire quitter la piste en la posant sur une plateforme », a précisé Sidiki Traoré, conseiller du Directeur Général de l’AGAC.

A l’aéroport international Ahmed Sékou Touré de Conakry, à chaque mois de septembre son lot d’incidents. Car, le 3 septembre 2022, un autre accident était survenu, faisant deux morts.

Dossier à suivre…

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...