Home / A la une / ALLOCUTION DU MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE A L’OCCASION DE LA JOURNEE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG EDITION 2023

ALLOCUTION DU MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE A L’OCCASION DE LA JOURNEE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG EDITION 2023

Dr Idi Illiassou Mainassara, Ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales.

Le 14 juin 2023 est célébrée, la Journée mondiale du donneur de sang. Le Niger se joint à la communauté internationale pour rendre un hommage mérité aux donneurs de sang.

En effet, cette Journée offre une occasion unique de célébrer et de remercier les donneurs de sang volontaires du monde entier pour leurs précieux dons. La journée est devenue l’axe central de la mobilisation en vue d’assurer l’accès universel à des transfusions sanguines sûres.
Le slogan de la Journée mondiale du donneur de sang 2023 est : « Sang, plasma : partageons la vie, donnons souvent ! ». Il s’agit de mettre l’accent sur les patients qui ont besoin de transfusions à vie et souligne le rôle que chaque personne peut jouer, en faisant un don précieux de sang ou de plasma. le slogan permet également de rappeler l’importance de dons réguliers de sang ou de plasma pour créer un approvisionnement sûr et durable en sang et en produits sanguins toujours disponibles, partout dans le monde, afin que tous les patients qui en ont besoin puissent recevoir un traitement en temps opportun. Les objectifs de la campagne de cette année sont les suivants :
 Célébrer et remercier les personnes qui donnent leur sang et encourager davantage de gens à devenir à leur tour donneurs ;
 Encourager les personnes en bonne santé à donner régulièrement leur sang pour transformer la qualité de vie des patients dépendants des transfusions et contribuer à obtenir un approvisionnement en sang sûr dans tous les pays du monde ;
 Attirer l’attention sur la santé des donneurs et la qualité des soins aux donneurs en tant que facteurs essentiels pour renforcer leur engagement et leur volonté de faire des dons régulièrement ;
 Souligner le rôle essentiel des dons réguliers, volontaires et non rémunérés de sang et de plasma pour parvenir à l’accès universel à des produits sanguins sûrs pour toutes les populations ;
 Mobiliser l’appui des gouvernements et des partenaires au développement aux niveaux national, régional et mondial pour investir dans les programmes nationaux de transfusion sanguine, les renforcer et les soutenir.
Mesdames et messieurs,
L’accès à un approvisionnement en sang sûr, basé sur le don volontaire et non rémunéré, est vital pour tous les patients, notamment pour ceux – nombreux – qui ont besoin à vie de transfusions régulières pour des affections telles que la drépanocytose, les affections à long terme telles que l’hémophilie et les déficiences immunitaires. Cependant, dans de nombreux pays, les services de transfusion sanguine sont confrontés à la difficulté de mettre suffisamment de sang à disposition, tout en garantissant sa qualité et sa sécurité. Le problème d’accès à du sang et à des produits sanguins sûrs – en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire – a des répercussions sur toute la communauté au regard des conséquences dramatiques qu’il peut engendrer.
La problématique de l’approvisionnement en sang dans les structures sanitaires est l’une des difficultés auxquelles font face tous les acteurs à quelque niveau que soit : les autorités sanitaires, le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS), les donneurs de sang et les bénéficiaires.
Pour comprendre cette problématique du don de sang au Niger, nous devons nous référer :
– au nombre de malades qui attendent une transfusion sur leur lit d’hôpital ;
– aux personnes blessées par accidents de la route, conflits armés, accidents domestiques, etc.
Cette situation interpelle la conscience tant des décideurs que de la communauté nationale qui doivent se mobiliser pour assurer l’approvisionnement en sang afin de sauver des vies.
A titre illustratif, au Niger en 2022, le nombre de donneurs de sang volontaires tourne autour de 63 774 soit 32% du nombre total de donneurs enregistrés. Le taux de satisfaction des demandes en produits sanguins est de moins de 60% à Niamey, alors que l’objectif de tout centre de transfusion est de satisfaire 100% de ces demandes.
Au regard de cette situation, le Centre National de Transfusion Sanguine et tous ses démembrements doivent, avec l’appui des autorités de la République, de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et des autres partenaires techniques et financiers, continuer la mobilisation des donneurs à travers la sensibilisation de nos populations.
Au nom des personnes qui ont besoin de transfusions, nous tenons à dire :
« Grand merci aux donneurs de sang. Nous vivons mieux parce que vous donnez. Merci ! »
Nous remercions également :
 Les ONG / Associations des donneurs pour leur contribution à la promotion du don de sang volontaire et bénévole ;
 Les partenaires techniques et financiers, avec à leur tête l’OMS, pour leurs appuis ;
 Les agents de santé à tous les niveaux de la chaine transfusionnelle pour les efforts fournis dans la prise en charge des malades.
 Vive les donneurs de sang volontaires et bénévoles du monde entier !
 Vive les donneurs de sang volontaires et bénévoles du Niger !
 Vive le Niger !
Bonne fête à toutes et à tous.
Je vous remercie.

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...