Home / A la une / ALLOCUTION D’OUVERTURE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MOHAMED BAZOUM, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER, PRESIDENT EN EXERCICE DE LA CONFERENCE DES CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE L’UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

ALLOCUTION D’OUVERTURE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MOHAMED BAZOUM, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER, PRESIDENT EN EXERCICE DE LA CONFERENCE DES CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE L’UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

Le Président de la République du Niger et Président et en exercice de l’UEMOA (drapeau) prononçant son allocuation

Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement, chers frères;

Monsieur le Président du Conseil des Ministres ;

Mesdames et Messieurs les membres du Conseil des Ministres ;

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement de la République de Guinée-Bissau ;

Monsieur le Président de la Commission ;

Monsieur le Gouverneur de la BCEAO ;

Monsieur le Président de la BOAD ;

Monsieur le Président de l’Autorité des Marchés Financiers ;

Messieurs les Membres des Organes de l’Union;

Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique ;

Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Africaines et Internationales ;

Distingués invités ;

Mesdames, Messieurs.

Je vous remercie pour votre présence ici à Bissau, à cette Session extraordinaire de notre instance.

Malgré des agendas que je sais très chargés, vous avez tenu, Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement, à répondre présents pour donner l’occasion de bons échanges sur notre espace communautaire.

Je voudrais, en votre nom à tous, ainsi qu’au mien propre, adresser nos remerciements à notre frère, le Président Umaro Sissoco EMBALO et à l’ensemble du peuple bissau-guinéen, pour l’accueil chaleureux et toutes les attentions dont nous sommes l’objet depuis notre arrivée.

Je tiens également à adresser mes vives félicitations à notre frère, le Président Macky SALL pour sa décision sage et digne d’admiration de ne pas être candidat à la prochaine élection présidentielle du 25 février 2024 au Sénégal.

Le Président, Macky Sall a en cela fait preuve de patriotisme et de hauteur de vue.

Par ce geste il vient de consolider les bases de l’émergence de son pays et son peuple lui sera profondément reconnaissant des acquis réalisés ces 12 dernières années.

 

Excellences, Mesdames, Messieurs,

Depuis notre dernière réunion du 5 décembre 2022 à Abidjan, nos économies ont continué de faire preuve de résilience, en dépit de la persistance des chocs négatifs enregistrés. Le taux de croissance de l’Union est ressorti à 5,9% en 2022, au-dessus de la moyenne mondiale qui est de 3,4%. Par ailleurs, la hausse des prix à la consommation liée aux chocs alimentaires et énergétiques internationaux, a amorcé une tendance baissière au cours du premier trimestre 2023 suite aux bonnes campagnes agricoles, aux mesures prises par les Etats membres et à l’action de la Banque Centrale.

La préservation de cette dynamique de croissance dans la durée nécessiterait un meilleur rééquilibrage des politiques économiques.

Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement,

On se rappelle que l’application du Pacte de convergence adopté en 2015 a été suspendue le 27 avril 2020 par notre instance, afin de nous accorder plus de flexibilité dans la mise en œuvre des mesures de lutte contre la COVID-19 et des politiques de relance économique.

Maintenant que nous avons réussi à surmonter ce cap difficile et face aux défis actuels, ne conviendrait-il pas d’encourager l’adoption d’un nouveau Pacte de Convergence, de Stabilité, de Croissance et de Solidarité entre les Etats membres de l’UEMOA ?

La consolidation de cette dynamique nous commande également de mettre en place des mécanismes innovants destinés au financement de nos économies. A ce titre, le crédit-bail et l’approfondissement du marché régional des titres publics constituent des leviers privilégiés.

Par ailleurs, l’augmentation des ressources propres de la BOAD à travers la mobilisation des partenaires techniques et financiers doit être pour nous une priorité.

Ces financements assureront la mise en œuvre efficace de chantiers majeurs de notre Union, portant entre autres, sur la sécurité alimentaire et l’énergie durable.

Excellences, Mesdames, Messieurs,

Ces chantiers sont importants pour notre Union. Vous serez cependant d’accord avec moi que la viabilité de nos économies sur le long terme réside dans le retour progressif de la sécurité au sein de notre espace. Il est pour cela nécessaire que nous travaillions à renforcer notre coopération afin de rétablir de façon durable la paix et la quiétude au profit de nos populations.

 

Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement,

Mesdames, Messieurs,

S’il est primordial d’œuvrer à assurer la stabilité de nos économies pour répondre aux demandes légitimes des populations, il est tout aussi impératif de nous inscrire dans une perspective à long terme pour anticiper de façon appropriée les défis auxquels notre espace communautaire fait face.

Pour répondre à cette préoccupation, il est indispensable de doter l’UEMOA d’une vision prospective qui prend en compte les aspirations des populations en renforçant la solidarité au sein de notre union. Le document de vision prospective à l’horizon 2040 élaboré à cet effet, sous l’égide de la Commission, sera un outil d’anticipation qui servira à asseoir les bases de nos choix et priorités stratégiques en vue de poursuivre la marche de notre Union vers une prospérité partagée.

Excellences, Mesdames, Messieurs,

Le processus d’intégration économique dans l’Union se renforce progressivement et ce, en dépit des difficultés multiformes. C’est le lieu de saluer les efforts des Etats membres ainsi que des Organes et Institutions communautaires.

J’adresse mes remerciements et encouragements, au Président et aux membres du Conseil des Ministres, au Président de la Commission, au Gouverneur de la BCEAO, au Président de la BOAD, au Président de l’AMF-UMOA et à l’ensemble du personnel de l’Union, pour leur contribution précieuse à la bonne marche de la sous-région.

Je suis convaincu que la présente session aboutira à l’adoption de mesures pertinentes en vue de l’approfondissement de l’intégration régionale et l’amélioration du bien-être de nos populations.

Excellences, Mesdames, Messieurs,

Je déclare ouverte, la session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA.

 

Vive l’intégration régionale !

Vive l’UEMOA !

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...