Home / A la une / Sommet de la CEDEAO : Bola Ahmed Tinubu prend la présidence tournante de l’organisation.

Sommet de la CEDEAO : Bola Ahmed Tinubu prend la présidence tournante de l’organisation.

Bola Ahmed Tinubu, Président du Nigeria et président en exercice de la CEDEAO

Les Chefs d’États et de gouvernement des quinze (15) pays de la CEDEAO ont pris part ce dimanche 9 juillet 2023 à Bissau, à la 63ème session ordinaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).  A l’issue de la réunion, c’est le Président de la République Fédérale du Nigeria Ahmed Bola Tinubu qui a succédé au président hôte du sommet, Umaru Sicoko Embalo.

Dans la capitale Bissau Guinéenne, les échanges ont porté sur la situation sécuritaire au Sahel caractérisée depuis plus d’une décennie par des attaques terroristes qui anéantissent les efforts de développement socio-économique dans les trois (3) pays du Sahel central : Burkina Faso, Mali et Niger. Face à cette situation sécuritaire dégradante, l’organisation régionale a décidé de la mise en place d’une force constituée de 5000 hommes dont un (1) millier à constituer très rapidement pour être sur les théâtres des opérations.

L’autre point sur lequel les dirigeants de la CEDEAO se sont appesantis a été la situation dans les trois (3) pays dirigés par des juntes militaires (Burkina, Guinée et Mali). Le sommet qui s’est tenu en présence des médiateurs de la CEDEAO auprès de ces pays, a exigé le retour à l’ordre constitutionnel normal conformément aux calendriers annoncés par ces pays et acceptés par l’organisation régionale.

Le nouveau président élu à l’unanimité à la tête de l’organisation, le président nigérian Ahmed Bola Tinubu a été catégorique sur ce point, en affirmant que sous sa présidence, les coups d’Etats n’auront plus droit de cité en Afrique de l’Ouest. D’où son invite aux autorités de transition du Burkina, de la Guinée et du Mali à accélérer le retour à l’ordre constitutionnel normal dans leurs pays respectifs.

La question de la circulation de personnes et des biens tout comme celle de la monnaie unique ont été aussi aux centres des échanges lors de ce 63ème sommet de Bissau.

Ce 63ème sommet de la CEDEAO a été précédé de celui de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) qui s’est tenu, le 8 juillet 2023 toujours dans la capitale Bissau guinéenne. L’une des décisions importantes sortie de cette rencontre qui a été présidée par le Président de la république du Niger et président en exercice de l’Union a été la levée des sanctions contre le Mali qui réintègre désormais l’institution.

Pour rappel, il y a deux (2) ans, le Mali a été suspendu de l’Union suite au double coup d’Etat perpétré par les militaires qui sont actuellement au pouvoir.

Ibrahim Moussa

 

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...