Home / A la une / Visite du ministre de l’Agriculture et de l’Elevage aux marchés de poisson de Diffa : Réorganiser la filière pour accroître les revenus des producteurs

Visite du ministre de l’Agriculture et de l’Elevage aux marchés de poisson de Diffa : Réorganiser la filière pour accroître les revenus des producteurs

En mission de travail dans la région de Diffa, le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Colonel Mahamane elhadji Ousmane était ce samedi 30 mars 2024, l’hôte des exploitants de la filière poisson des marchés demi-gros et celui du quartier Sabon Carré. Il était accompagné dans ce déplacement de la Présidente du Fonds de Solidarité pour la Sauvegarde de la Patrie (FSSP) Mme Brah Réki Hassan Moussa, du gouverneur de la région, le général Ibrahim Bagadoma, du Maire président du Conseil de ville M. Dala Korodji et plusieurs responsables administratifs et coutumiers.

La pêche dans la région de Diffa, c’est une production annuelle allant de 6.000 à 20.000  voire 80.000 tonnes en période de forte crue avec des recettes avoisinant les 70 milliards F CFA a indiqué le Directeur Régional de l’Elevage de Diffa Boureima Sekou Halidou. Mais ce tableau allait être plus reluisant n’eut été les difficultés de plusieurs ordres auxquelles est confrontée la filière. Parmi ces difficultés figurent entre autres : le problème d’organisation des producteurs eux-mêmes, problème de commercialisation sur toute la chaine allant de la collecte en passant par la conservation et l’écoulement sur les marchés. S’agissant de ce dernier aspect, c’est au moins 70% de la production du poisson qui vendus de l’autre de la frontière chez le grand voisin, le Nigeria, ce qui du coût prive bon nombre de consommateurs nigériens de ce produit halieutique local bon marché  pourtant très prisé par les consommateurs.

Face à ces difficultés majeures, le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage et la délégation qui l’accompagne ont pris bonne note. Mahamane Elhadi Ousmane  d’annoncer séance tenante aux producteurs les travaux entrepris au niveau de son département ministériel pour rendre opérationnel le marché demi-gros, cette infrastructure construite conjointement par le PRODAF, le PRSA et le PESLPAT sur un périmètre de trois (3) hectares.

Dans sa politique de redynamiser et sauvegarder la filière poisson, le Ministre Mahamane elhadji Ousmane a annoncé dans la foulé l’achat des camions frigorifiques et le parachèvement des comptoirs de stockage sur l’ensemble du pays.  1 milliards 250 millions F CFA dont 700 millions venant du Fonds de Solidarité pour la Sauvegarde de la Patrie (FSSP et 400 millions F CFA du PRSA  seront injectés dans les différentes  réalisations  a laissé entendre le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage.

Signalons que la pêche constitue une activité économique importante qui fait vivre de milliers de personnes dans cette région située à l’extrême Sud Est du pays et qui dispose de deux (2) importants cours d’eau à savoir : la Komadougou Yobé et le Lac Tchad.

Investir dans la pêche c’est aussi contribué à la lutte contre l’insécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté, deux fléaux que le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) et le gouvernement de  transition veulent coûte que coûte bouter hors Niger conformément au programme de résilience adopté par le gouvernement.

La relance de cette activité à travers la construction de plusieurs infrastructures modernes va permettre aux exploitants de la filière poisson d’accroitre leurs revenus dans ce contexte de retour progressif des populations dans leurs terroirs avec l’amélioration de la situation sécuritaire.

 

 

Ibrahim Moussa 

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...