Home / A la une / Terrorisme : Iyad Ag Ghaly s’adresse aux militaires au pouvoir au Sahel

Terrorisme : Iyad Ag Ghaly s’adresse aux militaires au pouvoir au Sahel

Iyad Ag Ghaly

Longtemps disparu des radars, le chef terroriste malien du JNIM (groupe de soutien à l’islam et aux Musulmans), branche alliée d’Al Qaida au Sahel, Iyad Ag Ghaly a fait une apparition dans une vidéo, ce mardi 12 décembre 2023.C’est la fondation Zallaqa, chaine de communication officielle du JNIM qui a diffusé le message vidéo de l’émir du groupe Iyad Ag Ghaly. Cette sortie est une réaction à la mutation du conflit dans le Sahel central avec l’arrivée de la Russie et le départ des forces internationales.

Dans la vidéo, le chef de la katiba Ansardine s’est adressé aux Présidents Malien, Colonel Assimi Goîta, Burkinabé, Capitaine Ibrahim Traoré et nigérien, Général de Brigade Abdourahamane Tiani. Il leur annonce que l’affrontement est désormais rentré dans une nouvelle phase avec le nouveau partenariat que ces trois chefs d’État ont signés avec la Russie.

Dans cette vidéo de propagande, Iyad Ag Ghaly de dire qu’il va continuer les combats avec ceux-là qu’il qualifie de ses ennemis et des «pouvoirs traitres» du Mali, Burkina et Niger ainsi que leurs nouveaux alliés, la Russie et Wagner. Dans la vidéo, il appelle à la mobilisation dans toute la région estimant que l’affrontement est entré dans une nouvelle phase. Cette sortie inattendue du chef terroriste pourtant activement recherché par le gouvernement malien et les américains intervient quelques jours après la reprise de Kidal par l’armée malienne appuyée par ses supplétifs de la force privée russe Wagner.

Pour les spécialistes en question sécuritaire, Iyad Ag Ghaly veut tirer la couverture de son côté et profiter de cette situation. Comme arguments, il avance que les accords d’Alger de 2015 semblent être mis dans la poubelle, ce qui du coup va lui permettre de recruter parmi les combattants déçus de la rébellion du CSP et de la coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA). Sa stratégie à consister à égrener ce qu’il a qualifié de «boucherie monstrueuse» des attaques menées dans plusieurs localités au Mali et au Burkina par les armées nationales appuyées par Wagner. Il promet d’ailleurs aux gouvernements du Mali, du Burkina et du Niger que la Russie et Wagner vont échouer au Sahel comme ça a été le cas pour la France avant eux.

Sauf que dans sa vidéo, Iyad Ag Ghaly n’a pas dit que la France a été chassée par les gouvernements de ces trois (3) pays pour insuffisance notoire des résultats et non par une quelconque organisation terroriste fit-elle le JNIM. La reprise de Kidal, fief incontesté des rebelles du MNLA et de plusieurs éléments terroristes par les Forces Armées Maliennes (FAMA) et Wagner est pour lui plus qu’un revers qu’une opportunité.

Pour plusieurs observateurs, ces menaces ne feront nullement peur aux Présidents de l’Alliance des États du Sahel (AES) qui mutualisent leurs efforts dans leur lutte commune contre le terrorisme.Iyad Ag Ghaly de rappeler qu’il ne se bat pas pour l’égalité des droits des Maliens du nord et du sud, mais pour imposer « la parole et la loi d’Allah».

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...