Home / A la une / Revue annuelle conjointe CSC-Ministère de la Communication-Unicef et médias : passer en revue le programme de coopération Niger Unicef 2023-2027

Revue annuelle conjointe CSC-Ministère de la Communication-Unicef et médias : passer en revue le programme de coopération Niger Unicef 2023-2027

La table de séance lors de la revue

Le Secrétaire Général du Conseil Supérieur de la Communication M. Garba Ousmane a présidé ce mercredi 24 mai 2023, les travaux de la revue annuelle conjointe CSC-Ministère de la Communication et l’Unicef.La cérémonie s’est déroulée en présence des conseillers techniques des institutions ci-haut énumérées, de la Cheffe de section communication de l’Unicef et les rédacteurs en chef des media pool Unicef.

Deux (2) points sont inscrits sur l’agenda de la rencontre : la présentation de la revue annuelle et la remise du matériel au pool média Unicef.

L’objectif de cette rencontre qui réunit l’Unicef, le ministère de la Communication, le Conseil Supérieur de la La Communication (CSC) et la Presse nationale est d’échanger sur la mise en œuvre de la Stratégie de plaidoyer conjointe convenue à travers les médias nationaux, le fonctionnement du pool officiel de journalistes qui a accompagné la mise en œuvre de cette stratégie média, a souligné le Secrétaire Général du Conseil Supérieur de la Communication.

En s’adressant à l’assistance, la Cheffe de la Section Communication de l’Unicef Mme Priscilla a rappelé la place importante qu’occupe les médias au niveau de l’Unicef pour la promotion des droits de l’Enfant : « L’Unicef renforce son travail avec les rédacteurs en chef et responsables des médias du Niger ».  En tant que partenaire vous représentez pour nous un allié incontournable dans la défense et la protection des droits de l’Enfant, et c’est l’une des raisons d’ailleurs de cette rencontre », dixit Mme Priscillia

A l’occasion de cette revue, les organes de presse du pool media Unicef, ont reçus du matériel, fruit de plusieurs années de collaboration entre les deux parties.  Ces organes de presse sont : Bonferey, Tambara et RTT pour les télévisions, qui ont reçu chacun, une caméra avec ses accessoires. Au niveau de la Presse écrite, l’ONEP, la Roue de l’Histoire et la Nation, ont été dotés chacun à son tour d’un ordinateur de bureau, d’un ordinateur portable et un d’un appareil photo. Pour la catégorie presse en ligne, les sites d’informations, Actuniger, Niamey Soir et le Matinal, ont bénéficié chacun d’un ordinateur portable et d’un appareil photo.

Karim Moumouni, DP d’ActuNiger recevant son don des mains de la Cheffe section communication Unicef

Après la remise du matériel à la presse, les travaux ont continué avec la présentation des communications par les équipes du Conseil Supérieur de la Communication et de l’Unicef.

La première présentation a été faite par le Directeur des Etudes et de la Programmation du CSC M. a porté sur le partenariat entre son institution et l’Unicef dans le cadre du programme de coopération 2019-2021 qui qui vient de s’achever.

Du monitoring en passant par les formations et descentes de presse, tout ce qui rentre dans le cadre de ce partenariat entre les deux institutions a été expliqué de long en large par le DEP du CSC à l’assistance.

Abordant la question du monitoring que le CSC fait pour le compte de l’Unicef, des résultats édifiants sur le traitement des sujets sur les droits des enfants par les médias nationaux ont été aussi partagés avec les participants, constitués essentiellement des rédacteurs en chef et journalistes reporters du pool media Unicef.

C’était le tour de l’Unicef à travers son chargé de plaidoyer M. Mati Dan Malam d’exposer le nouveau programme de coopération Niger Unicef 2023-2027. D’un montant global de 233,6 milliards F CFA, le nouveau programme adopté par le Conseil d’Administration de l’Unicef et approuvé par le gouvernement s’aligne  au Programme de développement Economique et Social (PDES 2022-2026).

Dans ce nouveau programme l’accent sera mis sur plusieurs volets notamment, l’hydraulique, l’Hygiène et l’Assainissement, le mariage des enfants, la scolarisation pour ne citer que ceux-là.

A l’issue de ces deux (2)) jours d’échanges, chacune des parties prenantes s’est engagée à jouer sa partition pour promouvoir les droits des enfants au Niger.

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...