Home / A la une / Rencontre entre la HALCIA, le Ministre de l’Education Nationale et le Directeur Général OBEECS dans le cadre de l’Organisation des examens du BEPC et du Baccalauréat session 2023 au Niger.

Rencontre entre la HALCIA, le Ministre de l’Education Nationale et le Directeur Général OBEECS dans le cadre de l’Organisation des examens du BEPC et du Baccalauréat session 2023 au Niger.

A l’occasion de l’organisation des examens du BEPC et du Baccalauréat session 2023, la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA), conformément à ses missions de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, va accompagner les Ministères de l’Education Nationale et celui de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche dans les huit (8) régions du Niger, pour s’assurer de la bonne tenue de ces deux examens.

A cet effet, les équipes de la HALCIA seront présentes lors des déroulements des examens, des phases des corrections des épreuves et des proclamations des résultats.

En prélude à ces examens, la HALCIA a initié des rencontres avec le Ministre de l’Education Nationale, Professeur Natatou Ibrahim et le Directeur Général de l’OBEECS, Professeur Laouali Abdo Sarki.

Ces rencontres ont pour objectif d’échanger sur l’état des préparatifs de ces deux examens et échanger sur les insuffisances constatées lors des sessions du BEPC et du BAC en 2022 et faire des propositions d’amélioration.

Pour le BEPC 2023, ils sont 140687 candidats dont 31 déficients visuels repartis dans 373 centres d’examens.

 Pour le BAC 2023, l’on compte 92956 candidats repartis dans 213 centres d’examens.

 Les préparatifs à tous les niveaux se déroulent normalement selon les deux responsables d’examens et toute la documentation en lien avec ces deux examens a été envoyée dans les régions.

Pour certaines des insuffisances relevées sur le terrain par la HALCIA lors de la supervision en 2022, le Ministère de l’Education Nationale et l’OBEECS ont déjà pris des dispositions et pour les autres préoccupations notamment budgétaires, des réflexions sont en cours pour une amélioration les années à venir.

Le Ministère de l’Education Nationale Professeur Natatou Ibrahim a annoncé que son ministère tend vers la modernisation du BEPC à l’image du baccalauréat.

Le Directeur Général de l’OBEECS et le Ministre de l’Education Nationale ont enfin remercié la HALCIA pour son soutien tout en formulant le souhait d’être accompagnés pour la session 2023, afin de permettre comme les deux dernières années précédentes  l’organisation d’examens du BEPC et du Baccalauréat crédibles au Niger.

 

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...