Home / A la une / Lancement des travaux de réhabilitation des périmètres irrigués de LADA et CDA : Booster la production céréalière à travers le PGI dans la région de Diffa

Lancement des travaux de réhabilitation des périmètres irrigués de LADA et CDA : Booster la production céréalière à travers le PGI dans la région de Diffa

Le Ministre de l’Agriculture prononçant son discours de lancement des travaux

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, Colonel Mahamane Elhadji Ousmane a lancé ce samedi 30 mars 2024, les travaux de réhabilitation des périmètres irrigués de LADA et CDA dans la région de Diffa. Une initiative qui rentre dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Grande Irrigation (PGI).  

L’évènement s’est déroulé en présence de la présidente du Fonds de Solidarité pour la Sauvegarde de la Patrie (FSSP) Mme Brah Réki Hassan Moussa, partenaire de taille du Ministère, du gouverneur de la région de Diffa, Général  Ibrahim Bagadoma, du Président du Conseil Régional M. Dala Korodji, de  Mme Barmou Ramou Kanta, Maire de la ville de Diffa, du Directeur Général de l’ONAHA, Lieutenant-Colonel Bilaly Gambobo et plusieurs autres invités.

 

Dix (10) jours seulement ont suffi pour le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage Mahamane Elhadji Ousmane de joindre l’acte à la parole, lorsque le 20 mars dernier, il annonçait en marge du lancement officiel du Programme Grande Irrigation au siège de l’ONAHA à Niamey que Diffa constituera la prochaine étape. C’est alors chose faite, les populations du Manga retrouveront bientôt les périmètres publics irrigués de LADA et CDA réhabilités grâce à la détermination des responsables du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) et le gouvernement de transition qui attachent du prix au retour à la terre avec en toile de fond, l’augmentation des productions agricoles et halieutiques dans notre pays.

La Présidente du FSSP, Mme Brah Réki Hassan Djermakoye

L’évènement a été une occasion pour la Maire de la ville de Diffa Mme Barmou Ramou Kanta d’exprimer la joie et la reconnaissance de la population envers le ministère de l’agriculture et de l’’élevage et son principal partenaire le FSSP et surtout les plus hautes autorités du pays qui n’ont ménagé aucun effort pour la réhabilitation de ces deux infrastructures porteurs d’espoir chez  les jeunes voire même l’ensemble de la population du Manga.

Le gouverneur Ibrahim  Bagadoma d’apprécier l’évènement à sa juste valeur avant de souligner qu’il s’agit de la concrétisation des engagements pris par le CNSP vis-à-vis des populations.

S’adressant à l’assistance, la Présidente du Fonds de Solidarité pour la Sauvegarde de la Patrie (FSSP), Mme Réki Moussa Hassan Djermakoye dont la structure assure le financement des travaux de réhabilitation desdits périmètres irrigués à hauteur de 2.224.172.950 F CFA a mis l’accent sur les avantages de la mise en œuvre des périmètres de LADA et CDA  au profit des jeunes et des femmes dans cette zone confrontée à l’insécurité depuis plusieurs années. Parmi les retombées  de la mise en valeur de ces deux infrastructures figurent entre autres : l’emploi des jeunes et l’accroissement de la production céréalière, gage de la marche inexorable entamée par le Niger vers la souveraineté alimentaire grâce au Programme Grande irrigation (PGI).

En lançant les travaux de la réhabilitation des périmètres irrigués de LADA et CDA, le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage a rappelé l’importance du Programme Grande Irrigation (PGI) pour les autorités de la transition avant de faire un état des lieux  des deux (2) sites. « A titre illustratif 20,5%  de la superficie du CDA et 57% de la superficie de LADA sont seulement mise en valeur en une seule campagne par an au lieu de deux. Quant aux rendements de culture, ils sont de l’ordre de 6,4  tonnes pour le riz et 2,7 tonnes pour le blé soit 307 tonnes de production de riz paddy et 68 tonnes de blé sur les deux (2) périmètres », a indiqué colonel Mahamane elhadji Ousmane.

Une fois réhabilités avec la mise en œuvre de 230 hectares, la production au niveau de ces deux (2) périmètres augmentera de 307 tonnes à 3.328  tonnes de riz et de 68 tonnes à 360 tonnes pour le blé. La mise en valeur de ces infrastructures va engendrer 5672 emplois directs et 6440 emplois indirects pour les jeunes.

Pour l’année 2024, le Programme Grande Irrigation prévoit sur l’ensemble du territoire national, la réalisation de 2000 hectares de nouveaux aménagements et la réhabilitation de 2000 autres hectares de périmètres irrigués existants pour un coût estimé à 40 milliards de F CFA, a rappelé le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage.

l’équipe qui va travailler sur les sites

Colonel Mahamane elhadji Ousmane d’exhorter la jeunesse de Diffa de s’approprier ce programme qui sera pour elle une bouée de sauvetage contre le chômage et la précarité. « Il est donc temps pour la population et la jeunesse  de Diffa de faire entendre l’écho et de marquer l’histoire que malgré l’insécurité qui a sévi dans la région, vous êtes débout pour nourrir le Niger. Jeunesse de Diffa engagez-vous avec courage et confiance », a-t-il lancé.

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Retrait des forces américaines du Niger : Vers la fin de l’influence occidentale au sahel

Le 16 mars dernier, le gouvernement de la République du Niger dénonçait les accords militaires ...