Home / Actualité / Santé / Projet régional ‘’Appui à la logistique des vaccins au Niger et au Bénin’’ : La mission conjointe satisfaite des réalisations visitées dans le département de Boboye (Dosso)

Projet régional ‘’Appui à la logistique des vaccins au Niger et au Bénin’’ : La mission conjointe satisfaite des réalisations visitées dans le département de Boboye (Dosso)

Dans le cadre de l’atelier régional d’évaluation des interventions soutenues par la KFW pour atténuer l’impact des maladies transmissibles (COVID-19, maladies évitables par la vaccination, paludisme) et de la Santé communautaire au Bénin et au Niger, une mission conjointe constituée des agents des ministères de la santé des deux (2) pays et leurs collègues des deux bureaux pays de l’Unicef s’est rendue, ce jeudi 27 avril 2023, à Kodo dans le département de Boboye, région de Dosso. L’objectif de ce déplacement qui rentre dans le cadre des échanges d’expériences entre les deux pays est de s’enquérir des réalisations faites dans le cadre du projet régional  ‘’Appui à la logistique des vaccins au Niger et au Bénin’’ financé par la KFW.

Des actions qui se poursuivent sur le terrain

C’est par la distribution des Moustiquaires Imprégnées  à Longue  Durée d’Action (MILDA) au profit de 219.000 ménages du village de Kodo que la visite a commencé. Selon les statistiques du Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, le département de Boboye a le plus fort taux de mortalité dû au paludisme. Cette opération a d’ailleurs concerné quatre (4) districts sanitaires de la région de Dosso (Dioundou, Gaya, Tibiri et Boboye) et touchera globalement 218.904 ménages estimés autour de 1719 villages.

L’opération de distribution des MILDA est plus que nécessaire car les chiffres donnés par l’Organisation Mondiale pour  la Santé (OMS) et relayés par le Secrétaire Général de la région de Dosso M. Soumana Karimoun sont alarmants. « L’Organisation Mondiale pour la Santé estime environ 6,3 millions de cas de paludisme au Niger, soit 3% de la morbidité mondiale du paludisme. Et le même rapport estime que 4% des décès dus au paludisme dans le monde surviennent du Niger. La situation du paludisme est encore plus grave quand on sait que 50% des cas qui surviennent dans notre pays sont des enfants de moins de 5 ans et que 58% sont encore des enfants de moins de 5 ans », a laissé entendre le Secrétaire Général de la région de Dosso.

un bébé recevant sa dose de vaccin à Kodo

Le responsable étatique de se réjouir de la mise en œuvre du projet intitulé « Appui à la logistique des vaccins au Niger et au Bénin ». M. Soumana Karimoun de réitérer ses remerciements à l’Unicef et à la coopération allemande avant de plaider la poursuite de la mise en œuvre du projet afin de renforcer la résilience globale des populations.

Dans le cadre de ce projet, la région de Dosso a bénéficié d’importants investissements comprenant :

-Le renforcement de la logistique dans le cadre de la vaccination de routine et la vaccination contre la COVID-19 ;

-La dotation des centres de Santé Intégrées d’ouvrages d’eau potables et d’assainissement ;

-L’appui à l’extension de la couverture sanitaire à travers les activités des relais communautaires.

Les membres de la mission conjointe ont effectivement constaté de visu toutes les réalisations dont a bénéficié le village de Kodo, qui reflète d’ailleurs la situation sur le plan régional voire national.

De la disponibilité de la chaine de froid en passant par le château d’eau et la démonstration de la prise en charge à domicile des enfants par les relais, les hôtes des autorités administratives et coutumières de la région de Dosso, ont été satisfaits de cette visite terrain.

« Je suis très satisfait de la manière dont les autorités sensibilisent les populations sur l’utilisation de la moustiquaire imprégnée et aussi des conseils qu’elles donnent pour la fréquentation des centres de santé », s’est réjoui Dr Blaise Guezo Mevo Directeur Général de l’Agence Nationale de soins de Santé Primaire au Ministère de la Santé du Bénin tout en reconnaissant les similitudes dans les approches au niveau des deux (2) pays. Le responsable béninois de plaider pour la poursuite du financement du projet ‘’ Appui à la logistique des vaccins au Niger et au Bénin’’.

l’équipe conjointe visitant le forage construit dans le CSI de Kodo

Même appréciation de la part du Dr Mahamane Maman Sani, Directeur régional de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales de Dosso. « Au niveau de la région de Dosso, c’est un paquet d’intervention multisectoriel qui nous a permis de vacciner les populations contre la Covid-19 et aussi de mener le grand rattrapage en matière de vaccination de routine contre des maladies comme la rougeole,, la diphtérie et la coqueluche… ».

Le DRSP de Dosso d’exprimer son souhait de voir ce projet se poursuivre à travers une prochaine phase pour ratisser plus large et renforcer davantage la résilience des populations car les défis sont encore multiples.

Les résultats du projet ‘’Appui à la logistique des vaccins au Bénin et au Niger’’ ont été aussi appréciés par les populations qui sont les principales bénéficiaires.

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Coopération militaire Niger/USA: Les États-Unis décident de plier bagages

Le gouvernement de transition de la République du Niger sous l’égide du général de brigade ...