Home / A la une / Prestation de serment du 5ème Président du Sénégal : Bassirou Diomaye Diakhar Faye prend officiellement les rênes du pays

Prestation de serment du 5ème Président du Sénégal : Bassirou Diomaye Diakhar Faye prend officiellement les rênes du pays

Le Président Bassirou Diomaye Faye

Huit (8) jours seulement après sa victoire éclatante à l’élection présidentielle du 24 mars 2024, le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye a prêté serment ce mardi 02 avril 2024. Il devient ainsi le 5ème président du Sénégal et le plus jeune que le pays ait connu jusqu’ici. Une journée historique pour le peuple sénégalais qui une fois de plus a fait preuve de sa maturité politique.

La cérémonie d’investiture s’est déroulée au Centre International des Conférences Abdou Diouf (CICAD) de Diamiado à la périphérie de Dakar dans un décor et une ambiance à la taille de l’évènement.

Côté officiel, on notait la présence du président nigérian, président en exercice de la CEDEAO, Ahmed Bola Tinubu, le bissau guinéen Oumar Sissoko Embalo, Adama Barrow de la Gambie, Mohamed Ould Gazaouani de la République Islamique de Mauritanie, Julius Modabio de la Sierra Léone, Mamadou Doumbouya de la Guinée. La Côte d’Ivoire a été représentée par son vice-président Tiemogo Mely koné et le Mali par le Président du Conseil National de la Transition (CNT) Malick N’Dao et le Ministre des Affaires Etrangères Abdoulaye Diop.

Côté organisations régionales et continentales, plusieurs responsables ont effectué le déplacement de Dakar parmi lesquels, le Président de la Commission de l’Union Africaine Moussa Faki Mahamat, le Président de la Commission de la CEDEAO, Oumar Alieu Touré et Abdoulaye Diop, Président de la commission de l’UEMOA.

C’est dans une salle archicomble du Centre des expositions de Diamiado que le nouveau président s’est soumis au rituel de prestation de serment devant les sept (7) juges du Conseil Constitutionnel, cette même institution qui a pesé de tout son poids pour arriver à cette cérémonie de passation des charges entre le président entrant et sortant.

Avant d’installer le président Bassirou Diomaye Diakhar Faye dans son fauteuil présidentiel, le Président du Conseil Constitutionnel a prononcé une allocution dans laquelle, il a rappelé brièvement le contexte dans lequel est intervenu l’élection du 24 mars qui a vu l’arrivée de Bassirou Diomaye Faye au pouvoir. Une victoire voulue par Dieu a-t-il indiqué avant de souhaiter au nom de son institution les vœux les meilleurs au nouveau président de la République.

Le Président du Conseil Constitutionnel a également rendu un hommage au président sortant Macky Sall dont le mandat qui s’achève a été marqué par plusieurs grandes réalisations.

C’est ensuite le tour du nouveau président de prononcer la formule consacrée au rituel : « Devant Dieu et devant la nation sénégalaise, je jure de remplir fidèlement la charge du président de la république du Sénégal d’observer et de faire observer scrupuleusement les dispositions de la Constitution et les lois. De consacrer toutes mes forces à défendre les institutions constitutionnelles, l’intégrité du territoire, l’indépendance nationale et de ne ménager aucun effort pour la réalisation de l’unité africaine. ».

Le sermon ainsi prononcé, il a été installé dans son fauteuil par le Conseil Constitutionnel qui a fini par lever la séance de cette cérémonie à laquelle il a assuré le déroulement de bout en bout.

La cérémonie s’est poursuivie à la salle des expositions avec les félicitations des invités à l’endroit du président Bassirou Diomaye Diakhar Faye, qui a prononcé par la suite son premier discours officiel en tant que Président de la République et Chef de l’Etat du Sénégal.

Le cérémonial s’est poursuivi au palais de la présidence où l’attendait son prédécesseur le président Macky Sall entouré de ses plus proches désormais anciens collaborateurs notamment, le Président de l’Assemblée nationale  le premier Ministre, le Ministre d’Etat de la défense, le Ministre Secrétaire Général de la présidence…

Après une dizaine de minutes  de tête à tête, le président sortant Macky Sall a remis la clé du palais de la République à son successeur avant de quitter le palais où il a vécu ces douze (12) dernières années.

Le nouveau locataire du palais de la république est désormais bien installé.

Ibrahim Moussa      

 

Ceci pourrait vous interesser

Retrait des forces américaines du Niger : Vers la fin de l’influence occidentale au sahel

Le 16 mars dernier, le gouvernement de la République du Niger dénonçait les accords militaires ...