Home / A la une / Passation des Commandes Publiques : L’ARCOP édifie les membres du gouvernement sur le nouveau cadre réglementaire

Passation des Commandes Publiques : L’ARCOP édifie les membres du gouvernement sur le nouveau cadre réglementaire

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Ouhoumoudou Mahamadou

L’Autorité de Régulation de la Commande Publique (ARCOP) a organisé ce jeudi 13 juillet 2023 à Niamey, un atelier sur la Commande Publique à l’intention des membres du gouvernement.

C’est le Premier Ministre, chef du Gouvernement Ouhoumoudou Mahamadou qui a présidé la cérémonie d’ouverture en présence du Directeur Général de l’ARCOP Dr Adamou Issoufou et plusieurs membres du gouvernement.

A travers cet atelier, l’Autorité de Régulation de la Commande Publique (ARCOP) vise à outiller les ministres qui sont les ordonnateurs des finances publiques au niveau de leurs départements ministériels sur le nouveau cadre réglementaire de la Commande Publique.

Cette formation est venue à point nommer car elle intervient dans un contexte ou la Cour des Comptes met en évidence chaque année les manquements constatés dans l’attribution des marchés publiques et des irrégularités dans les dépenses publiques.

Le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou a saisi cette occasion pour rappeler aux participants l’engagement pris par le gouvernement dans la Déclaration de Politique Générale (DPG) sur la transparence et la célérité des procédures de passation des marchés publics et le contrôle a posteriori des marchés publics ainsi que les projets d’investissement.

Le Premier Ministre a salué la démarche de l’ARCOP qui vise à améliorer l’efficacité de la dépense publique avant de mettre l’accent sur la place qu’occupe les marchés publics dans la gestion des finances publiques.

Le DG de l’ARCOP Dr Issoufou Adamou (Droite)

« En raison des montants élevés des fonds publics qui y sont injectés, les marchés publics sont considérés comme l’activité la plus vulnérable à la déperdition des ressources publiques. Mieux, les décisions et les choix opérés dans la passation des marchés publics sont de nature à affecter l’ensemble du secteur public, en raison des montants en jeu et de la non maitrise des enjeux et des procédures. Le processus de passation des marchés a pour but de garantir l’optimisation des ressources financières dans l’acquisition des biens, la réalisation des travaux et la prestation des services. », a souligné le Chef du gouvernement.

Il est à noter que des progrès sont en train d’être enregistrés en ce qui concerne la passation des marchés publics grâce à des ateliers comme celui-ci qui permettent non seulement une mise à jour des personnes impliquées dans la passation des commandes publiques sur les nouvelles réglementations mais aussi sur l’importance du respect du code de passation des marchés publics.

Ces dernières années, plusieurs structures étatiques ont été pointées du doigt par la Cour des Comptes dans ses rapports annuels à travers lesquels, elle met à nu les mauvaises pratiques en matière de passation de commandes publiques par des ordonnateurs tant au niveau central, décentralisé que dans les entités déconcentrées de l’Etat.

 

Ibrahim Moussa

 

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...