Home / A la une / Niger/Electrification Rurale : De l’électricité pour améliorer le quotidien dans 96 localités des départements de Keita et Illéla

Niger/Electrification Rurale : De l’électricité pour améliorer le quotidien dans 96 localités des départements de Keita et Illéla

Signé et ratifié en mars 2022 et démarré un an plus tard, dans le cadre de la coopération nigéro italienne, le projet d’électrification photovoltaïque, mis en œuvre par l’Agence Nigérienne de Promotion de l’Electrification en milieu Rural (ANPER) avance à grands pas vers ses objectifs.

Des avancées significatives dans la mise en œuvre du projet   

Moins d’un an après son démarrage, force est de constater que plusieurs phases de ce projet ont été déjà franchies. C’est notamment : l’identification des villages bénéficiaires et la collecte des données techniques y afférentes ; la validation du Programme Opérationnel (POG) Général et celle du Programme Opérationnel Annuel (POA) par le comité de pilotage ; la réalisation des études techniques et d’impacts environnemental et social ; l’élaboration et lancement du Dossier d’Appel d’Offre (DAO) de la première tranche des kits solaires pour les écoles et les centres de santé des localités concernées.

Sur l’échelle de sa concrétisation effective, ce projet étalé sur trois ans, est actuellement à un taux d’exécution de 28,33%. Si cette allure de son évolution se maintient, les délais seront respectés.

Améliorer les conditions de vie dans 96 localités des départements de Keita et d’Illéla

L’objectif général de ce projet, entièrement financé par l’Agence Italienne Coopération pour le Développement (AICS) à hauteur de 3 millions d’euros (soit 1,967 871 000 fcfa) est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations rurales par l’accès à des services énergétiques modernes à travers l’installation de systèmes solaires photovoltaïques simples et hybrides.

Décliné en objectifs spécifiques, il vise le renforcement des cadres d’études des élèves, des prestations des centres de santé des localités concernées et le développement des activités génératrices de revenus (maraichage, recharge des téléphones portables, soudure, vidéothèques, couture, vente de glace, petit commerce, etc.).

100 kits solaires et 2 mini réseaux solaires seront générés par ce projet qui touchera 96 localités des départements de Keita d’Illéla (région de Tahoua).

L’Ecole et la Santé, principales cibles de ce projet

Les écoles et centres de santé des 96 localités concernées seront électrifiées. Les résultats attendus à cet effet sont :   rehaussement des taux de scolarisation et de réussite des élèves plus particulièrement ceux des filles ; et l’amélioration de la fréquentation des centres de santé et des prestations sanitaires.

Booster les activités génératrices de revenus

Outre le développement des services sociaux de base, ce projet permettra également de booster les activités génératrices de revenus : maraichage, commerce, éclosion de petits métiers (soudure, couture, recharge de téléphones portables, etc.)

Il est envisagé dans le cadre de ce projet, l’électrification de 25 sites maraichers et autres infrastructures du même genre. Ce qui permettra d’augmenter la production maraichère et de favoriser la création des chaînes de valeurs dans plusieurs filières agropastorales valorisées in situ.

Près de 200 000 personnes et plus de 28 000 foyers seront ainsi impactés par ce projet.

Il faut rappeler que la coopération entre le Niger et l’Italie ne date pas d’aujourd’hui. Dans les années 1980, elle s’était illustrée par exemple dans la région de Tahoua à travers le projet intégré de Keita.

Oumarou Kané

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...