Home / A la une / Niger/Diplomatie : Le CNSP rappelle l’ambassadeur du Niger à Abidjan pour consultation

Niger/Diplomatie : Le CNSP rappelle l’ambassadeur du Niger à Abidjan pour consultation

Colonel Ahmadou Abdramane, porte-parole du CNSP

Depuis la prise du pouvoir par le Général Abdourahamane Tiani et ses hommes le 26 juillet 2023, notre pays le Niger défraie la chronique sur la scène internationale. Personnalités politiques de haut rang, chroniqueurs, analystes, citoyens lambda, bref chacun y va de son commentaire, qui pour apprécier, qui pour dénoncer le putsch. Parmi ces déclarations figurent celle du Président Ivoirien Alassane Ouattara qui a brossé une situation qu’il a d’ailleurs qualifié de peu reluisante au Niger suite à la batterie des sanctions imposées par la CEDEAO. Les propos du N°1 ivoirien ont été balayés d’un revers de la main par le CNSP qui a annoncé le rappel de  l’ambassadeur du Niger en Côte d’Ivoire pour consultation.   

Dans le communiqué n°28 lu par le porte-parole de la junte, le Colonel-major Amadou Abdramane à la télévision d’Etat, les nouvelles autorités de Niamey ont rejeté les propos tenus par le Président ivoirien SEM Alassane Ouattara, le jeudi 10 Août 2023, de retour du sommet extraordinaire de la CEDEAO qui s’est tenu le même à Abuja en République Fédérale du Nigeria.

Dans une adresse à la nation, le président ivoirien a essayé de convaincre ses compatriotes sur la nécessité et les contours d’une éventuelle intervention militaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDAO) pour ramener l’ordre constitutionnel au Niger en rétablissant le président déchu Mohamed Bazoum dans ses fonctions.

’ce n’est pas une guerre entre le Niger et le Nigeria mais c’est plutôt une décision de la CEDEAO de rétablir l’ordre constitutionnel au Niger’’  a expliqué sur la Radio et Télévision Ivoirienne (RTI), SEM Alassane Ouattara avant d’ajouter que les sanctions imposées au Niger commencent à produire leurs effets.

En réponse à ces propos, le gouvernement de la transition a décidé de rappeler l’ambassadeur du Niger en Côte d’Ivoire pour consultation.

Après les ambassadeurs du Niger en France, Nigeria, Togo et USA, qui ont été suspendus, il y a quelques jours par la junte, c’est le tour de l’ambassadeur en poste à Abidjan d’être rappelé par la junte pour consultation.

 

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...