Home / A la une / Mali : le gouvernement rejette le rapport de l’ONU sur le massacre de Moura

Mali : le gouvernement rejette le rapport de l’ONU sur le massacre de Moura

La réponse des autorités maliennes suite à la publication du rapport de l’ONU sur le massacre de Moura est tombée ce vendredi 12 mai 2023. Dans ce rapport de 42 pages, les enquêteurs onusiens ont tiré la conclusion selon laquelle, l’armée malienne et ses supplétifs étrangers ont commis des violations des droits humains.

Il a révélé qu’une vingtaine de civils ont été tués le 27 mars par des tirs aériens effectués par les Forces Armées Maliennes et les personnels militaires étrangers pour empêcher la population de s’enfuir et de quitter Moura et d’au moins 500 individus, y compris une vingtaine de femmes et sept enfants, exécutés par les Forces Armées Maliennes et les personnels militaires étrangers entre les 27 et 31 mars après que la zone a été totalement « maitrisée ».

Dans son communiqué le gouvernement malien de transition a qualifié ce rapport d’une tentative mal inspirée des forces occultes visant à déstabiliser et fragiliser le gouvernement de transition.

« Ce qui est présenté aujourd’hui comme le massacre de Moura contre des « populations civiles n’est que le résultat glorieux d’une opération des FAMA contre l’un des plus grands fiefs des groupes terroristes », précise le communiqué.

« A Moura, l’Armée malienne, avec professionnalisme et courage a mené une grande opération qui s’est soldée par la neutralisation de plusieurs centaines de terroristes », a poursuivi le communiqué.

Dès le lendemain de cette polémique sur l’opération de Moura, le gouvernement de la transition a annoncé que l’armée à neutralisé plus de 200 terroristes.

Le gouvernement de la transition de rassurer l’ensemble des maliens que les opérations de sécurisation des forces armées maliennes ont toujours ciblées les groupes terroristes, leurs familles et proches collaborateurs sans état d’âme.

 

Ibrahim Moussa

Ceci pourrait vous interesser

Retrait des forces américaines du Niger : Vers la fin de l’influence occidentale au sahel

Le 16 mars dernier, le gouvernement de la République du Niger dénonçait les accords militaires ...