Home / A la une / Exploitation pétrolifère et gazifière au Niger: Une école spécialisée en perspective

Exploitation pétrolifère et gazifière au Niger: Une école spécialisée en perspective

Dans les tous prochains jours, le Niger ouvrira les portes d’une école spécialisée de pétrole et du gaz en vue de combler le déficit en cadres du domaine. L’institut national du pétrole et du gaz (INPG), c’est son nom, sera logé à l’Université André Salifou (UAS) de Zinder. Il envisage même de former des ingénieurs en études pétrolifères et gazifières.

L’atelier de validation des documents de projet de sa création, coorganisé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation technologique (MES/R/IT), celui du Pétrole, des Mines et de l’Énergie (MP/M/E) et le ministère en charge de l’Éducation nationale, s’est déroulé du 5 au 6 décembre 2023 à Dosso, sous la présidence du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation technologique Mamadou Saidou. Il y avait également à cette rencontre, les autorités administratives et militaires de Dosso, les représentants des ministères partenaires, les autorités rectorales et enseignants-chercheurs ainsi qu’un parterre d’autres invités.

L’ambition du gouvernement de transition de créer cette école est née de son souci de répondre au besoin de formation de la filière pétrole au Niger. «C’est l’ensemble du secteur pétrolier au Niger qui gagne lorsque nous disposons des compétences sur place», a estimé le ministre Pr Mamadou Saidou. La création de l’INPG est une décision chère aux autorités à laquelle le ministre a indiqué attacher du prix à la qualité du contenu des documents soumis à l’appréciation des acteurs du secteur.

Une attention particulière sera également accordée aux résultats issus de l’atelier.Le Recteur de l’Université André Salifou de Zinder Zakari Aboubacar, qui a rappelé le processus qui a abouti à la création de l’INPG, a indiqué une convention de partenariat signée depuis décembre 2018 entre l’institution dont il a la charge et le cabinet d’études Bingasoil.

L’aboutissement du processus de création de cette école permettra à l’UAS d’élargir le plateau des formations. En marge des formations par le département de Technologie en Génie Pétrolier, l’INPG ambitionne de former des ingénieurs pour relever le défi des ressources humaines en quantité et en qualité dans le domaine pétrolier.

Mamane Abdou

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...