Home / A la une / Développer les chaines de valeurs en Afrique de l’Ouest pour tirer profit de la ZLECAf

Développer les chaines de valeurs en Afrique de l’Ouest pour tirer profit de la ZLECAf

photo de groupe prise le 20 juin 2023 avec en avant plan la Directrice CEA-BSR/AO  en vert, Mme Ngoné Diope

Dakar (Sénégal)- 20 Juin 2023 – Le Gouvernement du Senegal, à travers le Ministère du Commerce, de la Consommation et des petites et moyennes entreprises, a procédé Mardi, à Dakar, au lancement des travaux de la Réunion de Groupe d’Experts pour l’examen du Rapport de l’Etude sur « Les Opportunités de Chaines de Valeur Régionales en Afrique de l’Ouest dans le contexte de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine ( ZLECAF) ».

Cet atelier qui se tient du 20 au 21 Juin est organisé par leBureau Sous Régional pour l’Afrique de l’Ouest de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (BSR-AO/CEA), en collaboration avec la Commission Economique des Etas de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD),

Il vise á :

–         examiner et enrichir le projet de rapport de l’étude sur les principales opportunités de chaînes de valeur en Afrique de l’Ouest ;

–         informer et mobiliser les acteurs impliqués, notamment le secteur privé et leur structures faitières au plan régional sur le projet de développement de chaines de valeurs en Afrique de l’Ouest dans le contexte de la ZLECAf ;

–         convenir d’une feuille de route sous-régionale sur la mise en œuvre des recommandations de l’étude et en particulier du développement des chaines de valeurs en Afrique de l’Ouest, en cohérence avec les initiatives de la CEDEAO dans ce domaine.

Dans l’allocution qu’il a prononcée à l’ouverture des travaux, le Secrétaire General du Ministère du Commerce, de la Consommation et des petites et moyennes entreprises du Senegal, Monsieur Makhtar Lakh a expliqué que « l’axe 1 du Plan Senegal Emergeant cible, entre autres, une insertion réussie aux chaines de valeur mondiale ».

Pour sa part, la Directrice du BSR-AO/CEA, Ngone Diop a affirmé que les crises multiformes telles que la pandémie de Covid19, la guerre en Ukraine et la crise climatique ont freiné, voire annihilé les efforts de développement des pays de la sous-région Ouest africaine comme en témoigne la décélération de la croissance économique estimée en moyenne a -2% en 2020, contre 3,4% en 2019 ».

« En réponse à ces tendances inquiétantes, le positionnement des économies de l’Afrique de l’Ouest dans les chaines de valeur, par le biais du désarmement tarifaire et non tarifaire devrait faire partie intégrante d’une approche plus globale de l’intégration des secteurs de production et du commerce dans la ZLECAf », a expliqué Ngone Diop.

Cependant, poursuit la Directrice du BSR-AO/CEA, « Il est nécessaire d’identifier et de prioriser les chaines de valeur régionales à même  de positionner la région comme centre de production et de commerce de choix, compétitif au sein du « marché unique africain ».

Quant au représentant du Bureau Régional du PNUD, M. Stéphane Amani a souligné que « le développement des chaines de valeur aura une incidence sur l’accélération des Objectifs de développement durable tels que la réduction de la pauvreté, la réduction de la faim, la creation d’emplois…… ».

Le Représentant de la Commission de la CEDEAO, M. Chistian Kafando a, pour sa part, affirmé que « Dans le cadre de la ZLECAf, il est important de se concentrer sur les chaînes de valeur régionales en s’appuyant sur les avantages comparatifs et compétitifs des États membres des communautés économiques régionales, comme la CEDEAO »

À cet égard, a dit Christian Kafando, « la promotion des chaînes de valeur régionales signifie que nous examinons les contributions des éléments clés de ces chaînes de valeur régionales sur la base des potentialités de nos États membres et de leur capacité à créer de la valeur aux niveaux national et régional ».

Les représentants des organisations régionales et nationales du secteur privé, des ministères en charge du commerce, de l’industrialisation, des PME/PMI, de l’agriculture, des différents comités nationaux et régionaux du commerce (ZLECAf, facilitation du commerce, etc.), des organismes régionaux (CEDEAO, UEMOA, Secrétariat de la ZLECAf, etc.), et des organisations des Nations Unies telles que la CEA, le PNUD, la CNUCED, le CCI, l’ONUDI participent à cette rencontre.

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :   Tahirou Gouro, Chargé de Communication, CEA- BSR/AO Email :  gouro2@un.org,

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...